Sixième > Physique-Chimie > L'énergie > Stage - Les signaux

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les signaux

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Un signal est un phénomène physique ou chimique utilisé par les êtres vivants ou les objets pour transmettre une information, et donc communiquer. On va voir la chaîne entre l’émission et l’action qui utilise ces signaux.

 

I. L’émission

 

Elle est réalisée soit par les êtres vivants soit par les objets. Les signaux peuvent prendre différentes formes : sonore, lumineux, radio, électrique. Les signaux radio et électriques sont utilisés le plus souvent pour les communications à longues distances et rapides.

 

II. La détection

 

Elle se fait par des capteurs naturels (yeux, oreilles, nez) ou techniques. Ils vont convertir ce type de signal en un autre type de signal.

 

III. La conversion

 

Ces autres types de signaux sont généralement des signaux nerveux pour les êtres vivants (de nature électrique ou chimique), et des signaux électriques pour les capteurs techniques.

 

IV. Traitement de l’information

 

L’information convertie va ensuite être traitée pour mener à une action.

 

V. Exemples

 

Cas d’un sifflement pour déclencher une course. Le signal est de type sonore (son du sifflet). Il va être capté par un capteur naturel qui est l’oreille du coureur. Le signal sonore va être converti en signal nerveux. L’information va être traitée par le cerveau et l’action qui va en résulter est la course.

Cas d’un détecteur de fumée. Quand il y a de la fumée dans une pièce, les particules de fumée vont diffuser la lumière. Cette lumière va être captée par un capteur. Ce signal lumineux va ensuite être transformé en électricité. Cette électricité, après traitement de l’information, va enclencher une alarme, capable d'alerter les personnes autour.

Un signal est dit logique s’il ne prend que deux valeurs : par exemple 0 ou 1 (utilisé en informatique), vrai ou faux, ou encore haut ou bas.