Sixième > SVT > L'origine de la matière organique et son devenir > Stage - Le rôle du sol dans le recyclage de la matière

STAGE - LE RÔLE DU SOL DANS LE RECYCLAGE DE LA MATIÈRE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le rôle du sol dans le recyclage de la matière

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Trios mots sont à savoir définir :

- Le recyclage concerne tout ce qui permet de transformer un élément en un autre.

- La matière, en SVT, est de deux types : soit organique c’est-à-dire qu’elle est issue d’êtres vivants, d’organismes (comme des feuilles ou de la peau chez les mammifères) ; soit minérale, c’est-à-dire qu’elle vient de roches, d’eau ou de différents gaz de l’atmosphère par exemple.

- Le sol est défini comme un sol naturel : c’est le sol des forêts, dans les prairies, soit tous les sols naturels qui n’ont pas été transformés par l’Homme.

 

I. Les différentes couches d’un sol

 

Le sol naturel est composé de 4 couches différentes :

- La litière : partie superficielle du sol où l’on trouve les feuilles mortes, les champignons, les arbres s’appelle.

- L’humus : seconde partie du sol qui est de couleur beaucoup plus sombre. Le terme d’humus est plus connu sous le nom de terreau : c’est par exemple ce qui est utilisé dans les pots de fleurs, ce qu’on appelle plus communément la terre.

- Un mélange de roches et d'humus : troisième zone intermédiaire, un peu plus claire.

- La roche mère qui peut être dans des très grandes profondeurs puisque c’est la roche du socle, elle va délimiter la fin de notre sol. Plus on s’enfonce vers la roche mère, plus la quantité de matière organique est faible, et à l’inverse, plus on remonte vers la litière plus la matière minérale s’appauvrit.

 

 

Le sol est donc quelque chose qui est entre le vivant et le minéral, c’est un mélange de matières organiques et de matières minérales.

 

II. Le recyclage de la matière

 

Le sol a un rôle dans le recyclage de la matière. La litière, composée de tous les végétaux qui composent les forêts, et sur lesquels circulent les animaux, va grossir en automne : en effet, les arbres dans les forêts vont perdre leurs feuilles. La litière va donc se composer des restes de matières organiques.

En dessous, dans l’humus, se trouve un très grand nombre d’êtres vivants tels que des insectes, des champignons et des vers de terre qui vont manger et utiliser les restes de la litière, de cette matière organique, et vont, par leur action, par leur processus alimentaire, enrichir l’humus en matière minérale.

Exemple : dans 10 000 mètres carrés de sol, on peut trouver jusqu’à une tonne de lombrics (appelés aussi vers de terre) qui sont capables d’ingérer 250 tonnes de terre par an. Cette action aide et facilite le renouvellement du sol et son enrichissement en matière minérale. Ces animaux qui permettent la décomposition des restes de matières organiques sont appelés les décomposeurs.

 

 

Mais l’enrichissement de la matière minérale vient aussi de la fragmentation de la roche mère. L’action des racines par exemple peut finir par éroder et casser cette roche mère et c’est cette fragmentation en tous petits éléments qui finira, elle aussi, par enrichir le sol en matière minérale. Or cette matière minérale sert de nourriture aux végétaux chlorophylliens. Ces végétaux vont donc absorber les sels minéraux, cette matière minérale, via leurs racines en transformant cette matière minérale en matière organique.

 

Conclusion

 

Le cycle est donc complet : en automne les feuilles tombent, les feuilles sont mangées et décomposées, la matière minérale enrichit alors le sol et cette matière minérale est alors absorbée pour être transformée en matière organique. On a donc bien ainsi le recyclage de la matière organique en matière minérale et de la matière minérale en matière organique.