Terminale > Histoire-Géographie > Les échelles de gouvernement dans le monde > Le projet d'une Europe politique depuis le congrès de La Haye

LE PROJET D'UNE EUROPE POLITIQUE DEPUIS LE CONGRÈS DE LA HAYE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le projet d'une Europe politique depuis le congrès de La Haye

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

En 2014, lors des résultats des élections européennes, on constate une très forte abstention et une dispersion des voix entre des partis extrêmement divers. Ces élections ont paru signifier un désamour des électeurs vis-à-vis du projet politique européen.

 

I. Le lancement du projet européen (1948-1954)

Débats européens, construction de l’Europe, mise en place d’institutions européennes toujours en vigueur.

A. Pourquoi l’Europe ?

Les pères de l’Europe politique l’ont construit pour maintenir la paix et assurer la reconstruction économique du continent après la Seconde Guerre mondiale. (Jean Monnet et Robert Schuman du côté français.)

B. La CECA

1951 : création de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier. Les premiers membres de cette organisation de libre-échange sont la France, l’Allemagne (RFA), l’Italie, le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas. La CECA est une organisation supra-nationale dont les décisions s’imposent aux États membres.

C. L’échec de la CED

CED : Communauté Européenne de Défense. Cet échec est un revers important car c’était un projet entièrement politique (création d’une armée européenne). Il suscite des réticences en France : c’est le parlement français qui rejette ce projet en 1954. C’est la première fois que la souveraineté nationale, c’est-à-dire les électeurs via leurs députés sont consultés sur le projet européen. Et ils répondent non à cette première initiative.

 

II. L’Europe, une construction surtout économique ? (jusqu’en 1989)

Élargissement de l’Europe et politiques mises en place après 1954.

A. La CEE, principes et fonctionnement

L’Europe n’est-elle pas devenue une construction essentiellement économique, notamment avec la création de la CEE ?

1957 : création de la Communauté Économique Européenne qui instaure un marché commun avec liberté de circulation des marchandises.

B. Premiers élargissements et difficultés d’approfondissement

Dans les années 1970-1980, c’est la période des premiers élargissements (Irlande, Danemark, Royaume-Uni, Grèce, Espagne, Portugal).

Si l’on est de plus en plus nombreux dans la Communauté Européenne, est-ce qu’on va réussir à approfondir les politiques communes ? Pour cela, des initiatives sont prises comme la création du Conseil européen : réunion des chefs de gouvernement.

C. Relancer l’Europe : L’Acte unique

L’Acte unique, en 1986, est dû au président de la Commission européenne, le français Jacques Delors. C’est un moment très important car il montre la volonté de relancer la dimension politique de la construction européenne. Ainsi au terme de l’Acte unique, c’est la fondation de l’Union européenne qui crée un marché unique mais aussi une citoyenneté européenne (acte résolument politique).

 

III. Quelles perspectives pour l’UE depuis la fin de la Guerre froide

Faiblesses de l’Europe et situation de la construction européenne aujourd’hui.

A. Les élargissements successifs

Avec les derniers élargissements, l’Union européenne finit par correspondre aux véritables dimensions  géographiques du continent.

2004 : Chypre, République tchèque, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie

2007 : Roumanie, Bulgarie

2013 : Croatie

B. L’UE, simple espace des libre-échange ?

L’Union européenne a des faiblesses en matière de politique extérieure et en matière militaire, en effet, l’UE a des difficultés à intervenir dans les affaires du monde.

C. La nécessaire adaptation institutionnelle

Il y a eu des adaptations institutionnelles qui ont été pensées pour rendre l’Europe plus efficace et pour lui donner une dimension politique.

Mais en 2005, le Traité Constitutionnel est rejeté par la France et les Pays-Bas, ce qui témoignage d’un désamour des populations pour l’Europe.

En 2007, le Traité de Lisbonne rend plus simple le fonctionnement de l’Europe et la dote notamment d’un responsable pour la politique étrangère.

 

Autres traités à connaître :

- Traité de Rome : 1957

- Traité de Maastricht : 1992

 

Conclusion : Avec l’échec du CED, on peut se demander si l’Europe ne s’est pas construite sans les peuples. Quoi qu’il en soit, l’Europe qui étant un projet peu évident est arrivé aujourd’hui à un degré de maturité important.

La construction européenne s’est faite sur un compromis entre les fédéralistes (hommes politiques favorables à un seul grand État) et les confédéralistes (ceux qui étaient attentifs à la liberté des États à l’intérieur de la construction européenne).