Terminale > Histoire-Géographie > Mers et océans : au cœur de la mondialisation > La France : une puissance maritime ?

LA FRANCE : UNE PUISSANCE MARITIME ?

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La France, puissance maritime ?

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Une vocation maritime ?

 

A. Un pays ouvert sur la mer

Comme on peut le voir sur cette carte, la France est un pays ouvert sur la mer Méditerranée, la mer du Nord et l’océan Atlantique : la dimension de ses littoraux est importante. Déjà auparavant, une ouverture sur la mer permettait de développer le commerce maritime et des activités agricoles spécifiques puisque les climats océaniques sont favorables à l’élevage. Aujourd’hui, c’est encore plus le cas dans une économie littoralisée.

france-geographie

 

B. Colonisation et maîtrise des mers

C’est surtout l’histoire de la France qui en a fait une puissance maritime à travers la colonisation. La France a été obligée d’être présente outre-mer pour accéder aux territoires coloniaux qu’elle a finalement conquis. Cependant, à part le désastre de Trafalgar en 1805 ou le sabordement de la flotte à Toulon pendant la Seconde Guerre mondiale, la France n’a pas un passé de batailles navales particulièrement lourd.

 

II. Un enjeu actuel

 

A. La deuxième ZEE du monde

La France paraît particulièrement bien dotée puisqu’elle dispose de la deuxième Zone Économique Exclusive (ZEE) du monde. C’est-à-dire pour chaque ZEE, un espace de 200 milles marins qui se trouve tout autour de ses possessions. Or, avec toutes ses possessions à travers le monde, ses « confettis d’Empire », qui sont devenus pour la plupart des DROM (Départements en Région d’Outre-Mer), la France dispose d’une ZEE de 11 millions de km2.

DOMTOM

La France peut être considérée comme une puissance régionale dans l’océan Atlantique, les Caraïbes, l’océan Indien et l’océan Pacifique, mais ses possessions sont extrêmement éloignées de la métropole. Il est difficile de mettre en valeur des territoires aussi éloignés. Pourtant, c’est dans l’espace océanique le mieux connu de la France, l’océan Atlantique, que la ZEE de la France est la plus petite.

 

B. Quelles ressources ?

Les ressources françaises de la pêche, dites ressources halieutiques, sont assez pauvres à l’intérieur de sa ZEE. La France réalise donc l’essentiel de sa pêche dans les zones de l’Union européenne.

De la même façon, le pétrole est inexistant dans la ZEE française. En revanche, la France pourrait gérer l’exploitation de nodules polymétalliques et de terres rares, métaux importants pour la haute technologie, mais l’exploitation est très coûteuse et pose des problèmes de durabilité et d’environnement. 

 

C. L’enjeu touristique

L’importance de la ZEE française comporte un véritable enjeu touristique, mais cela concerne uniquement la Martinique et la Guadeloupe.

 

III. La France dans la compétition maritime mondiale

 

A. Quelle projection maritime ?

La France a une présence militaire importante et dispose d’une Marine de rang 2, c’est-à-dire capable d’intervenir au niveau international, mais non de manière simultanée. En effet, la France ne dispose que d’un seul porte-avions à propulsion nucléaire, le Charles de Gaulle (comme seulement sept autres pays du monde). La France dispose aussi de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, donc d’un armement maritime de haut niveau, dont elle se sert pour des missions de respect du droit international, de lutte contre la piraterie dans l’océan Indien ou de lutte contre le trafic de drogues dans les Caraïbes.

 

B. Quel rôle dans l’économie maritime mondiale ?

La CMA CGM (Compagnie maritime d’affrètement - Compagnie générale maritime) est l’une des plus grandes compagnies de transport maritime dans le monde, et c’est une compagnie française qui dispose d’une flotte de plus de 500 navires, est en lien avec 160 pays et des infrastructures dans plus de 400 ports dans le monde. `

En termes de construction navale, la France a perdu son savoir-faire dans la construction de marine marchande et le secteur a été récupéré par des pays d’Asie, la Chine, la Corée ou le Japon.

 

C. Environnement

La France est en première ligne pour lutter contre les pollutions marines.

 

Conclusion

 

La vocation maritime de la France est ainsi un peu contrariée. La France est dotée d’un espace maritime gigantesque, a une histoire maritime du fait de son aventure coloniale, mais le pays reste en retrait dans la course à la construction navale, au niveau des ports, et exploite faiblement sa ZEE. On peut donc se demander si ces espaces maritimes français ne sont-ils pas davantage une contrainte pour le pays.