Terminale > Physique-Chimie > Méthodologie et ECE > Méthodologie et ECE

MÉTHODOLOGIE ET ECE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

ECE - Préparations de solutions

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Une solution correspond au mélange d’un soluté dans un solvant, et si le solvant est l’eau on parle de solution aqueuse. Il est possible de préparer une solution par dissolution et par dilution.

 

I. La dissolution

 

De manière générale, en dissolution, le soluté est sous forme solide. On détermine, dans un premier temps, la masse de soluté que l’on va mesurer à l’aide d’une balance électronique.

Au cours de l’utilisation d’une balance électronique, il est primordial de penser à la fonction TARE de la balance qui permet de s’affranchir de la masse de la coupelle de pesée. Un fois la masse de solide pesée on l’introduit dans une fiole jaugée de volume correspondant au volume de la solution désirée. Pour remplir la fiole, il est fortement recommandé d’utiliser un entonnoir, qu’il faudra rincer ainsi que la coupelle un fois le solide introduit. Ensuite, remplir la fiole jaugée aux trois-quart, la boucher à l’aide d’un bouchon (surtout pas avec les doigts) et homogénéiser lentement jusqu’à la dissolution totale du soluté dans le solvant.

Enfin, compléter avec de l’eau distillé (ou le solvant de manière générale) jusqu’au trait de jauge. Pour ce faire, placer son oeil en face du trait de jauge de manière à ne voir qu’un seul trait et compléter avec de l’eau distillée jusqu’à ce que le bas du ménisque soit au niveau de la graduation, donc du trait de jauge. Si le trait de jauge est dépassé, il est obligatoire recommencer depuis le début, car enlever le surplus de solution changerait la concentration.

 

II. La dilution

 

Le principe de la dilution est de partir d’un solution très concentrée qu’on appelle solution mère, et de rajouter du solvant pour obtenir une solution fille moins concentrée. On note :

$C_m$ la concentration de la solution mère,

$V_m$ le volume de solution mère à prélever pour faire la dilution,

$C_f$ la concentration de la solution fille,

$V_f$ le volume finale de la solution fille désirée.

 

Règle de dilution

S’il faut diluer $n$ fois la solution mère, il faut prélever un volume de la solution mère : $V_m=\dfrac{V_f}{n}$

Par exemple, si on veut obtenir un volume de solution fille égal à $V_f=50\,mL$ en sachant qu’on a dilué 10 fois la solution mère, on doit prélever $V_m=\dfrac{50}{10}=5\,mL$

Une fois la solution fille préparée, la concentration de la solution fille sera $C_f=\dfrac{C_m}{n}$

Revenons sur l’exemple : si $C_m=0,5\,mol.L^{-1}$, alors $C_f=\dfrac{0,5}{10}=0,05\,mol.L^{-1}$

Pour réaliser une dilution, il faut utiliser une pipette jaugée pour prélever la solution mère, avec une propipette et une fiole jaugée qui correspond au volume de la solution fille. Pour utiliser une pipette jaugée, deux cas de figures sont possibles :

- Si la pipette contient deux traits, il faut faire monter la solution jusqu’au trait du haut puis la faire descendre jusqu’au trait du bas.

- Si la pipette ne comporte qu’un seul trait, il faut faire monter la solution au trait du haut puis la vider entièrement.

La première chose à faire lorsque l’on utilise une pipette graduée, est de la rincer avec la solution utilisée (la solution mère), on utilise ensuite une propipette pour faire monter et descendre le liquide. Il faut bien positionner la pipette jaugée par rapport au bécher : la pipette droite et le bécher incliné à 45°. On prélève la solution, on la place dans la fiole jaugée, on rajoute de l’eau distillée, on homogénéise et enfin on rajoute de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge.