Terminale > Sciences > Science, climat et société > Composition de l'atmosphère : primitive, actuelle

COMPOSITION DE L'ATMOSPHÈRE : PRIMITIVE, ACTUELLE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

De l'atmosphère de la Terre primitive, à l'actuelle

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

De l'atmosphère de la Terre primitive, à l'actuelle

 

On entend par atmosphère primitive celle qui s’est formée juste après la formation de la Terre.

 

I. Composition de l’atmosphère actuelle versus celle de l’atmosphère primitive

 

Actuellement, notre atmosphère, l’air que nous respirons, est composée de :

78 % de diazote,

21 % de dioxygène,

1 % d’autres gaz comme le dioxyde de carbone, gaz à effet de serre.

L’atmosphère primitive possède une composition bien différente. Comment connaît-on la composition de cette atmosphère ? Parce qu’on a étudié les chondrites, qui sont des météorites du même âge que tout le système solaire. C’est-à-dire qu’elles sont du même âge que la Terre.

chondrites

Ce sont des météorites pierreuses : elles ont donc une constitution proche de celle de la Terre peu après sa formation. En les étudiant, on remarque que l’atmosphère primitive de la Terre devait donc être constituée de :

80 % d'H2O, la molécule d’eau,

12 % de dioxyde de carbone,

5 % de diazote,

3 % d’autres gaz.

Comment se fait-il que cette composition est si différente de l’actuelle ? Cela est lié à l’origine de la formation de cette atmosphère primitive.

 

II. L’origine de l’atmosphère primitive

 

atmosphere

Lors de la formation du système solaire, le nuage de poussière interstellaire s’est aggloméré sous l’effet de la gravité, le cœur s’est échauffé et a donné le Soleil. Dans le même temps, en périphérie des particules sont rentrées en collision et ont donné des blocs de plus grosse importance comme la Terre.

Sur la Terre, l’intense bombardement météoritique qui a eu lieu durant les 100 premiers millions d’années de sa formation ont amené à la formation d’une couche magmatique. En se dégazant, cette couche magmatique a permis l’enrichissement en différents gaz de cette atmosphère primitive.

Comment est-on passé de cette atmosphère primitive à l’atmosphère actuelle ?

 

III. L’évolution de l’atmosphère primitive

 

Il faut comprendre qu’en se refroidissant la vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère primitive s’est liquéfiée : c’est-à-dire qu’elle est passée d’un état gazeux dans l’atmosphère à un état liquide : il y a eu de très fortes pluies qui ont duré des millions d’années et qui vont donner l’hydrosphère, c’est-à-dire l’ensemble des océans.

atmosphere2

Dans ces océans, la vie a pu se développer, ce qui a enrichi secondairement notre atmosphère en dioxygène. On a des traces très anciennes de cette présence d’eau sur Terre. En effet, on retrouve des zircons, qui sont issus d’un magma hydraté (présence d’eau liquide) et des rides de courant.

Ces phénomènes géologiques passés sont soumis aux mêmes lois que dans l’actuel : c’est le principe d’actualisme. C’est comme ça que l’on sait que l’eau était déjà présente à l’état liquide sur Terre il y a 4 milliards d’années.