Troisième > Français > Grammaire > Stage - L'expression de la manière, du temps, du lieu, de la cause, de la conséquence, du but

STAGE - L'EXPRESSION DE LA MANIÈRE, DU TEMPS, DU LIEU, DE LA CAUSE, DE LA CONSÉQUENCE, DU BUT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'expression du temps, du lieu, de la manière

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Comment exprime-t-on le temps, le lieu et la manière en français ? Par des mots, mais souvent on ne sait pas les classer. On va donc expliquer à quoi correspondent ces mots, si ce sont des adverbes, de prépositions, etc., et quelle est leur fonction dans la phrase.

 

I. Nature

 

On peut exprimer le temps, le lieu et la manière avec des mots de nature différente : des propositions subordonnées, des adverbes ou des groupes prépositionnels. Pour rappel, un groupe prépositionnel est un groupe de mots qui commence par une préposition, les prépositions plus connues étant « à », « de » ou « par ».

 

II. Fonction

 

Ces classes grammaticales de mots utilisés pour exprimer le temps, le lieu et la manière, ont la fonction de complément circonstanciel dans une phrase : ils sont donc des compléments circonstanciels de temps, de lieu ou de manière. Il ne faut pas confondre cette fonction avec la classe grammaticale à laquelle appartient le mot en question.

Comment exprime-t-on le temps spontanément ? On peut dire « demain, aujourd’hui, hier, à telle heure, quand je finis » etc. À travers ces différentes réponses, on peut différencier les classes grammaticales.

 

 

Conjonction de

subordination

Adverbes

Exemples

Temps

Avant que, pendant que, après que

+ indicatif

Aujourd’hui, demain, avant…

Je viens aujourd’hui.

Lieu

Là où, où…

Ici, là, loin, près

Je vais près de chez toi.

Manière

Sans que…

Vite, lentement, attentivement

J’avance doucement.

+ groupe prépositionnel de manière : « de façon, de manière… »

 

A. Temps

Les conjonctions de subordination sont des mots qui nous permettent de construire des propositions subordonnées. Parmi celles qui sont utilisés pour exprimer le temps, on trouve « avant que, pendant que, après que + indicatif ». On peut aussi ajouter « quand ». On construit des phrases en conjuguant un verbe principal, puis on rajoute « avant que » et on finit la phrase : « Je vais manger avant que mon repas soit froid » par exemple. Dans la phrase, il y a une proposition principale et une proposition subordonnée. Il faut faire attention avec « après que », qui est construit avec le verbe conjugué à l’indicatif, et pas le subjonctif : « Je vais venir après que j’ai mangé » et pas « après que j’aie mangé », ou « je vais manger après que je suis sorti » et pas « après que je sois sorti ».

Les adverbes, ce sont les mots qui sont spontanément cités : « aujourd’hui, demain, avant, après », etc. Tous ces mots qui expriment le temps sont des adverbes.

 

B. Lieu

Parmi les conjonctions de subordination exprimant le lieu, on a, par exemple, « où », qui est la principale, ou aussi « là où ». Elles vont nous permettre de construire des propositions subordonnées qui ont la fonction de complément circonstanciel de lieu.

Pour les adverbes, on a « ici, là, loin, près », qui expriment le lieu. Par exemple : « Je vais près de chez toi ». Ici, « près » est un adverbe et il introduit un groupe adverbial qui exprime le lieu dans un complément circonstanciel de lieu.

 

C. Manière

La manière est comment on fait la chose : cela répond à la question « comment ? » ou « de quelle manière ». Pour les conjonctions de subordination qui permettent de construire un complément circonstanciel de manière, on va avoir « sans que ».  Par exemple, « je suis venue sans qu’il y ait de problèmes ». À partir du moment où on a « que », il faut se demander s’il y a une proposition subordonnée relative ou complétive, c’est souvent le cas. « Sans que » est une conjonction de subordination qui permet de construire un complément circonstanciel de manière.

Ce qu’on utilise plus souvent pour exprimer la manière, ce sont les adverbes. Il y en a de toutes sortes : il y a ceux sortis des adjectifs comme « vite » ou « bien », ou les adverbes comme « lentement, attentivement », où on prend l’adjectif féminin et où on ajoute « ment ». Par exemple, dans « j’avance doucement », « doucement » est un adverbe et un complément circonstanciel de manière.

On a aussi « avec », qui peut être utilisé et l’on trouve beaucoup de prépositions de ce type qui forment des groupes prépositionnels de manière, telles que « de façon, de manière ». On pourra aussi utiliser « en mode », très utilisé aujourd’hui, et qui est un complément circonstanciel de manière, à travers un groupe prépositionnel.