SVT

I. Réaction immunitaire adaptative à médiation cellulaire

 

 

La réaction immunitaire adaptative débute avec les cellules dendritiques que l’on appelle cellules présentatrices d’antigène (CPA). Ces cellules peuvent phagocyter le virus et présentent ensuite à leur surface des morceaux du virus (des peptides viraux) associés au complexe majeur d’histocompatibilité (CMH). Elles activent alors les lymphocytes T4 et T8 qui sont incapables de reconnaître un antigène libre en solution. Ces cellules dendritiques ont donc une place maîtresse dans la réaction immunitaire adaptative (pour rappel, elles jouent également un rôle important dans la réaction immunitaire innée).

Une fois l’antigène présenté à la surface de ces cellules, les lymphocytes ayant sur leur membrane les récepteurs T complémentaires à l’antigène donné sont sélectionnés. Les lymphocytes T4 ainsi activés se multiplient puis se différencient en lymphocytes T auxiliaires (ou helper) ou deviennent des lymphocytes T mémoire de durée de vie plus longue.

A la surfaces des lymphocytes T8 sélectionnés apparaissent des récepteurs complémentaires de l’interleukine libérée dans le milieu par les lymphocytes T4 auxiliaires.

Une fois les interleukines logées dans les récepteurs, les lymphocytes T8 se multiplient et se différencient en lymphocytes T cytotoxiques qui en libérant les perforines entraînent la lyse d’une cellule infectée par un virus. Ainsi, un virus s’étant caché dans une cellule hôte est détruit par lyse cellulaire grâce aux lymphocytes T cytotoxiques dont la différenciation a été permise par les interleukines sécrétées par les LT auxiliaires, qui sont donc les cellules pivots de la réaction immunitaire. La destruction du virus par lyse cellulaire s’appelle la réaction immunitaire adaptative à médiation cellulaire.

 

II. Réaction immunitaire adaptative à médiation humorale

 

Cette dernière débute par les lymphocytes B, capables de reconnaître l’antigène sans entrer en contact avec la cellule dendritique grâce à leurs anticorps membranaires. Une fois ces derniers fixés à l’antigène, il apparaît à la surface des lymphocytes B des récepteurs à interleukines stimulés par l’interleukine libérée par les LT auxiliaires. Ils se multiplient puis se différencient alors en LB mémoire à durée de vie longue ou en plasmocytes, sécréteurs d’anticorps libres circulants qui forment ensuite des complexes immuns. Ces derniers s’agglutinent alors sur le virus et le neutralisent. Le virus est alors phagocyté par le macrophage par exemple détruisant ainsi le virus.

  

Conclusion : Il existe deux voies complémentaires de destruction du virus :

- la voie humorale par le biais des anticorps,

- la voie cellulaire par le biais des lymphocytes T cytotoxiques qui lysent des cellules infectées.

On peut noter le rôle central des lymphocytes T auxiliaires qui stimulent la multiplication et la différenciation des deux voies.

  • A
    Albert ~ 06/06/2017
    Bonjout, je n'ai pas compris comment se faisait le choix, lors de la la reaction immunitaire adapt... Afficher la suite
    • A
      Albert ~ 06/06/2017
      Bonjout, je n'ai pas compris comment se faisait le choix, lors de la la reaction immunitaire adaptative de passer soit par les lt8 ou par les lymphocites B? merci de votre réponse
    • logo-lesbonsprofs
      Elodie ~ 06/06/2017

      Bonjour Albert, 

      En vérité, tout se passe en même temps. Les LT8, comme cela est dit dans la vidéo, reconnaissent uniquement les antigènes qui ont été digérés et qui sont exprimés sur la CPA. Les lymphocytes B peuvent eux, par contre, reconnaître directement les antigènes sur les virus par exemple. 

      A bientôt ! 

  • C
    Cyrielle ~ 13/04/2018
    Bonjour, est-ce que la phagocytose de la cellule dendritique (par exemple) est la même lors de la ré... Afficher la suite
    • C
      Cyrielle ~ 13/04/2018
      Bonjour, est-ce que la phagocytose de la cellule dendritique (par exemple) est la même lors de la réaction immunitaire innée et ensuite lors de la réaction immunitaire adaptative (avant que la cellule dendritique joue le rôle de CPA) ? Est-ce que c'est la même phagocytose qui sert pour ces deux réponses immunitaires ? Merci d'avance
    • logo-lesbonsprofs
      Miguel angel ~ 13/04/2018

      Bonjour Cyrielle,

       

      Oui, en général la cellule phagocytaire devient justement une CPA une fois qu'elle a phagocyté un antigène qu'elle pourra ainsi présenter aux molécules et cellules de l'immunité adaptative. Mais rien ne l'empêche d'effectuer de nouvelles phagocytoses de novo dans le seul but de devenir une CPA pour les cellules et molécules de l'immunité adaptative.

      Ce que tu dois retenir c'est que la phagocytose permet de "manger" de antigènes puis de les éliminer et en garder une partie pour les montrer aux acteurs de l'immunité qui pourront ensuite reconnaître l'Ag dans le corps pour le chasser plus efficacement.

       

      Bon courage et bonne journée :)

       

      Miguel Angel

       

    • C
      Cyrielle ~ 13/04/2018
      Qu'est-ce que la phagocytose de novo ?
    • logo-lesbonsprofs
      Pierre ~ 13/04/2018

      Salut Cyrielle,

      Non mais ce que Miguel Angel voulait dire par là c'est que la phagocytose pouvait complètement se faire en phase d'immunité adaptative et non pas forcément en passant d'abord par l'immunité innée, c'est pour ça qu'il a employé le terme de "de novo".

      Mais ce terme n'est pas important. ;)

      A-t-on bien répondu à ta question, du coup ?

  • S
    Shana ~ 05/05/2018
    Bonjour, je ne comprends ce que sont vraiment des cellules sentinelles et est ce que les cellules im... Afficher la suite
    • S
      Shana ~ 05/05/2018
      Bonjour, je ne comprends ce que sont vraiment des cellules sentinelles et est ce que les cellules immunitaires peuvent aussi être des cellules phagocytaires ?
    • logo-lesbonsprofs
      Aline ~ 05/05/2018

      Bonjour Shana,

      Les cellules sentinelles sont des cellules de l'immunité innée. Elles ont pour rôle de reconnaître les substances étrangères dans l'organisme.

      Certaines molécules immunitaires sont en effet phagocytaires aussi dans leur mode d'action.

      Est ce que c'est bon pour toi?

      A très vite,

      Aline

    • S
      Shana ~ 05/05/2018
      Ah d'accord, et il y a t-il beaucoup de cellules sentinelles ? En faisant des recherches j'ai vu que pour les cellules phagocytaires cela ne pouvait être que des granulocytes ou des monocytes c'est bien ça ? Merci
    • logo-lesbonsprofs
      Aline ~ 05/05/2018

      Il y a 3 types différents de cellules sentinelles : les cellules dendritriques, les mastocytes et les macrophages.

      Oui c'est bien ça.

      A très vite,

      Aline

  • M
    Marine ~ 03/06/2018
    Bonjour, que ce que c'est que les lymphocytes B mémoires ? Quels sont leur rôle ?... Afficher la suite
    • M
      Marine ~ 03/06/2018
      Bonjour, que ce que c'est que les lymphocytes B mémoires ? Quels sont leur rôle ?
    • logo-lesbonsprofs
      Aline ~ 03/06/2018

      Bonjour Marine,

      Les lymphocytes B mémoires sont des lymphocytes qui sont stockés à la suite d'une maladie ou d'une vaccination par exemple, ils s'activent lors de la première rencontres avec un antigène. Ces lymphocytes ont la capacité de s'activer dès qu'ils sont de nouveaux en contact avec l'agent infectieux.

      Est ce que c'est bon pour toi?

      A très vite,

      Aline

  • C
    Caroline ~ 24/06/2018
    Bonjour, dans mon cours on me parle aussi d'apoptose. C'est la sucside de la cellule infecté il me s... Afficher la suite
    • C
      Caroline ~ 24/06/2018
      Bonjour, dans mon cours on me parle aussi d'apoptose. C'est la sucside de la cellule infecté il me semble. Mais comment arrive-t-elle ?
    • logo-lesbonsprofs
      Miguel angel ~ 24/06/2018

      Bonsoir Caroline, 

      L'apoptose est une phénomène cellulaire passionnant que tu auras la chance de traiter si tu te diriges vers des études de biologie ou médecine dans le supérieur :)

      Je te laisse ces vidéos que tu peux regarder si tu as le temps mais ce n'est pas de niveau bac ! 

      https://www.youtube.com/watch?v=ht6_68b3aFc

      https://www.youtube.com/watch?v=DR80Huxp4y8

      L’apoptose est la mort cellulaire programmée. C’est le processus par lequel des cellules déclenchent leur auto-destruction en réponse à un signal. C’est l’une des voies possibles de la mort cellulaire, qui est physiologique, génétiquement programmée, nécessaire à la survie des organismes multicellulaires.

      • L’apoptose détruit également les cellules immunitaires T autoréactives, c’est-à-dire les cellules susceptibles de s’attaquer à l’organisme et ainsi le mettre en péril.
      • Une cellule infectée peut se "suicider" par apoptose pour limiter la progression de l'infection.

      Dis toi que l'apoptose c'est la cellule qui décide de se suicider car elle ne peut plus survivre dans son milieu ou dans ce cas parce qu'elle a été infectée...

       

      As-tu compris ? Ce n'est pas un concept facile à comprendre ! :)

       

      Bon courage et bonne soirée 

       

      Miguel Angel