Le Blog
des Bons Profs !

La gestion des révisions du bac demeure aujourd’hui un enjeu majeur pour les familles. Sujet en général anxiogène pour les parents qui craignent des révisions tardives, les lycéens se posent aussi beaucoup de questions pour répartir et organiser leur travail.

Pour bien optimiser ses révisions, il faut avoir en tête ces cinq piliers incontournables :

1 - Apprendre prend du temps

Le baccalauréat est un examen qui nécessite de grandes connaissances dans plusieurs matières. Assimiler la totalité des savoirs est un processus qui prend du temps et qui mérite de nombreuses répétitions. Les neuro-sciences sont désormais formelles, pour assimiler une notion, il faut la travailler à plusieurs reprises et à intervalles relativement espacés. En bref, on a aujourd’hui la certitude qu’il vaut mieux travailler 5 fois une heure que une fois 5 heures la veille de l’examen.

Il est parfois difficile de convaincre un adolescent qui va préférer regrouper ses révisions pour avoir le sentiment d’y passer moins de temps. Les familles et professeurs ont un rôle majeur pour répéter à intervalles réguliers cette information.

2 - Travailler c’est lire, écrire, écouter, parler, agir

 De nombreux élèves pensent que lire un cours suffit pour réviser. C’est certes utile mais très insuffisant. Les apprentissages sont efficaces lorsque l’élève utilise plusieurs supports différents : son cours, des fiches de résumés de cours, des vidéos, des QCM, des exercices, des sujets d’annales...

Le passage à l’oral est aussi important. Réviser de temps en temps à plusieurs permet de vérifier ses connaissances et de créer une bonne dynamique de groupe.

L’apprentissage du cours ne doit pas mobiliser la totalité du temps de travail : il faut aussi garder du temps pour l'entraînement.

3 - Le planning de révisions

Un élève ordinaire doit commencer ses révisions du bac aux alentours des vacances de printemps. En plus des nouveaux cours qu’il suivra jusqu’au mois de juin, il doit peu à peu reprendre ses anciens chapitres, relire ses cours et s’entraîner en faisant des exercices.

Les professeurs le savent bien : de nombreux élèves débutent leurs révisions une ou deux semaines avant le bac, nous déconseillons fortement cette stratégie.

Chez Lesbonsprofs.com, nous croyons fortement aux révisions étalées dans le temps et avons créé un Pack Exam qui accompagne chaque élève durant cette période.

  • Il participe à 5 matinées de stage pendant les vacances de printemps (4 sessions différentes).
  • Il bénéficie d’un accès illimité à plus de 1 000 vidéos de cours et de méthodologie, à autant de fiches de cours et plus de 1 500 QCM et exercices d'entraînement corrigés.
  • Il reçoit un programme d'annales avec corrigé en vidéo dans les matières de son choix tous les vendredis entre le 19 avril et le 7 juin 2019 (soit 8 semaines d'entraînment sur des sujets type bac pour répartir ses révisions sur 2 mois).
  • Il participe au stage en ligne des dernières révisions du 10 au 14 juin 2019.

NL-pack-exam-2019.png

4 -  Le contenu pour réviser

Il est fondamental d’avoir tous ses cours dans toutes les matières. Les impasses sont contre-productives et les candidats sont en général incités à réviser fortement les matières à fort coefficient.

Nous conseillons aux élèves de faire des fiches de cours au fur et à mesure de l’année. Pour ceux qui ne l’auraient pas fait ou qui auraient accumulé trop de retard sur le sujet, nous proposons sur lesbonsprofs.com des fiches de cours à nos abonnés dans toutes les matières.

Au fur et à mesure que l’examen approche, l’élève doit connaître son cours et passer l’essentiel de son temps à traiter des sujets d’annales à l’écrit ou à l’oral. Il est donc fondamental de disposer d’une bibliothèque de sujets récents avec des corrigés détaillés.

5 - Les relations familiales

Il est essentiel qu’un élève puisse bénéficier d’une atmosphère familiale favorable pour mener à bien son projet de révisions. Les principales tensions familiales arrivent lorsque les révisions des enfants sont tardives. Si cela se produit, inutile de harceler son enfant qui a tout à fait conscience de ne pas faire ce qu’il faut faut.

On évitera donc de répéter en boucle les remarques suivantes :

  • Si tu ne te mets pas au travail tu vas rater ton bac
  • Je te prive d’écrans si tu ne te mets pas à réviser
  • Ton frère avait commencé ses révisions en mars lui..

Préférez plutôt :

  • As-tu besoin d’aide pour réviser tes maths ?
  • Veux-tu que je t’interroge en histoire géographie ?
  • As-tu besoin de quelques heures de cours particuliers pour savoir faire une dissertation en philo ?
  • Et si tu invitais Quentin ce week-end pour réviser les SVT ?

Nous souhaitons à chaque lycéen une excellente réussite à l’examen et n'hésitez-pas à partager cet article ou à le commenter à volonté !

Commentaires