Cours Stage - Les types et les formes de phrases

Exercice - Types et formes de phrases

L'énoncé

HARPAGON.- Ah, je suis mort !

CLÉANTE.- Qu’est-ce, mon père ? Vous êtes-vous fait mal ?

HARPAGON.- Le traître assurément a reçu de l’argent de mes débiteurs, pour me faire rompre le cou.

VALÈRE.- Cela ne sera rien.

LA MERLUCHE.- Monsieur, je vous demande pardon, je croyais bien faire d’accourir vite.

HARPAGON.- Que viens-tu faire ici, bourreau ?

LA MERLUCHE.- Vous dire que vos deux chevaux sont déferrés.

HARPAGON.- Qu’on les mène promptement chez le maréchal.

CLÉANTE.- En attendant qu’ils soient ferrés, je vais faire pour vous, mon père, les honneurs de votre logis, et conduire Madame dans le jardin, où je ferai porter la collation.

HARPAGON.- Valère, aie un peu l’œil à tout cela ; et prends soin, je te prie, de m’en sauver le plus que tu pourras, pour le renvoyer au marchand.

VALÈRE.- C’est assez.

HARPAGON.- Ô fils impertinent, as-tu envie de me ruiner !

 

Extrait de L'Avare, Acte III, scène 10, Molière, 1669


Question 1

Relever dans le texte, une phrase interrogative et une phrase exclamative.

Phrase interrogative : Que viens-tu faire ici, bourreau ?

Phrase exclamative : Ô fils impertinent, as-tu envie de me ruiner !

Question 2

Relever dans le texte, une phrase déclarative et une phrase injonctive.

Phrase déclarative : Le traître assurément a reçu de l’argent de mes débiteurs, pour me faire rompre le cou.

Phrase injonctive : Qu’on les mène promptement chez le maréchal.

La phrase injonctive est aussi appelée phrase impérative.

Question 3

Relever une phrase de forme affirmative et une phrase de forme négative.

Forme affirmative : Monsieur, je vous demande pardon, je croyais bien faire d’accourir vite.

Forme négative : Cela ne sera rien.