La compréhension orale

I. Avant l’évaluation

 

Avant l’évaluation le professeur propose une activité de préparation de la compréhension orale pour comprendre le plus possible (même si on ne comprend jamais tout).

 

A. Je suis actif pendant la phase de préparation

Il y a toujours un titre, une liste de vocabulaire, le visuel (affiche, image, etc.) et des questions auxquelles il faut répondre. Tous ces éléments donnent des pistes sur le contenu de la compréhension orale. Lorsqu’elle commence, on sait déjà plusieurs choses qui vont faciliter l’activité.

affiche-esp

Dans cet exemple, la thématique est la rentrée scolaire. On voit une publicité intitulée Adelántate al nuevo curso avec plusieurs images. Plusieurs titres sont possibles : en septiembre, vuelta al cole, final de las vacaciones, un nuevo curso, etc. On a ensuite une liste de vocabulaire avec des termes du champ lexical qu’on trouve dans l’enregistrement. Dans l’exemple, on a des mots comme la vuelta, el material escolar, la mochila, un ordenador, un lápiz, un cartabón.

 

B. Je rédige l’amorce des réponses

Soit on a des questions où il n’y a rien à rédiger (vrai ou faux, par exemple) soit il faut rédiger l’amorce des réponses (comme dans l’exemple).

Avant de se lancer, il faut rédiger les réponses. Par exemple, pour la question 1, on pourrait rédiger : hablan … personas, en laissant un trou. De cette façon, lors de la CO, il suffira de compléter les phrases déjà rédigées. Grâce à la question 2, on sait qu’il y aura un personnage et on peut rédiger la réponse Pablo vive en … .

 

C. La C.O., un état d’esprit

Pour la compréhension orale, il faut être dans un état d’esprit déterminé car c’est très rapide, l’enregistrement dure moins de deux minutes et le professeur le met trois fois maximum. Il faut savoir ce qu’on nous demande et bien écouter pour pouvoir répondre aux questions.

 

II. Pendant l’évaluation

 

A. Première écoute, je relève l’essentiel

Le professeur en principe propose trois écoutes. À la première écoute, il faut relever l’essentiel, ce qui apparaît d’habitude dans les premières questions (qui, où, quoi). Pour cela on a des signaux linguistiques, mais aussi des bruits de fond, des mimiques des acteurs si c’est une vidéo par exemple. Il faut relever les choses les plus importantes pour répondre aux premières questions.

 

b. Deuxième et troisième écoutes : approfondir

À ce moment, il s’agit d’approfondir, d’essayer d’avoir le plus de points possibles en répondant aux dernières questions qui sont souvent plus pointues. Dans l’exemple, dans la dernière question Pablo prefiere comprar … en lugar de…, porque…, le porque demandera qu’on ait compris toute une phrase, car il s’agit d’une justification : cela sera un petit peu plus long à rédiger.

Conseils pour améliorer son espagnol

I. La compréhension écrite

 

A. La littérature

Il y a énormément de ressources possibles. On peut emprunter des livres bilingues dans les CDI, qui sont en espagnol et en français. Il y a aussi des livres comme Benoît et la bande des moteros ou Tournage al alcázar de Sevilla qui commencent en français et qui intègrent petit à petit des mots en espagnol.

 

B. La presse

Sur internet, on peut aller sur des sites comme www.primerasnoticias.com. C’est un site de presse fait pour les jeunes, à un niveau abordable, même si c’est fait pour des hispanophones.

 

II. La compréhension orale

 

A. Les livres audio

Dans des sites comme www.audio-libro.com, on a des livres audio lus par des espagnols, à des prix très modérés. Il est bien de commencer par des livres que l’on a déjà lu en français (comme Le Petit prince, par exemple) et les écouter en espagnol.

Il y a aussi des applications gratuites comme AudioLibros.

 

B. Les films

Attention avec les films en VOSTFR : si on regarde seulement le film en lisant les sous-titres en français, on ne fera pas forcément des progrès en espagnol. Pour s’améliorer en espagnol, il faut par exemple le regarder une première fois sans sous-titres. Ensuite, on essaie avec les sous-titres et on peut même chercher les scripts sur internet.

 

C. Les chansons

On peut écouter passivement une chanson ou on peut faire un vrai travail en essayant de comprendre le texte. L’Espagne est un pays qui produit des très bons rappeurs en ce moment tels que ZPU.