Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges - Oral

Questions pour l’oral

 

Pourquoi Olympe de Gouges a-t-elle été exécutée ?

Spontanément, on pourrait croire qu’elle a été exécutée car elle a écrit un texte féministe sur le droit des femmes pendant la Révolution française. En réalité, elle a été exécutée car elle a dénoncé les ambitions de pouvoir des révolutionnaires de l’époque, notamment Marat. Ses écrits féministes n’étaient pas considérés comme dangereux à l’époque, ils étaient plutôt anecdotiques. Ses prises de position sur l’esclavage étaient beaucoup plus gênantes pour les seigneurs de son temps, une de ses pièces traitant de ce thème a même été interdite.

 

Olympe de Gouges utilise-t-elle la conviction ou la persuasion ?

Ce sont deux termes techniques littéraires associés à l’argumentation. La conviction est l’art de faire changer l’opinion de quelqu’un en utilisant la raison (arguments rationnels). La persuasion est l’art de faire changer l’opinion de quelqu’un en jouant sur ses sentiments, ses émotions. Ces deux stratégies peuvent être complémentaires.

Dans le préambule, elle interpelle les hommes et utilise plutôt la persuasion avec le registre de l’invective et de la colère pour les accuser. C’est un registre argumentatif qu’ont dit judiciaire et qui joue sur la culpabilité, la honte, le remords pour essayer de faire changer d’avis quelqu’un. Elle utilise la conviction dans ses articles de lois, écrits de façon neutre avec un présent de vérité générale. Elle utilise le registre de la raison pour démontrer que si on est logique, il faut inclure les femmes qui sont des êtres humains comme les hommes.

 

Le genre d’écrit qu’est la Déclaration est-il efficace, selon vous ?

En politique, on peut penser au manifeste, au pamphlet, à un tract, à un discours à la tribune d’une assemblée qui peuvent aider à faire changer d’avis quelqu’un. Ici il s’agit d’une déclaration qu’elle n’a pas pu prononcer à l’oral à la tribune car les femmes n’ont pas le droit de siéger. Il est donc paradoxal qu’elle écrive directement un texte de loi alors qu’elle n’a pas le droit de vote, ni le droit de proposer de lois.

Vous devez argumenter à partir de votre opinion personnelle. Demandez-vous si cela a été efficace. Dans la réalité, cela ne l’a pas été, personne n’a adopté ses lois pendant la Révolution. Le droit de vote des femmes n’a été obtenu qu’en 1944. Ce genre d’écrit est efficace après que les articles ont été votés pour certifier une loi.

 

Que savez-vous des luttes d’Olympe de Gouges ?

Elle s’est opposée aux ambitions démesurées de certains révolutionnaires. Elle a milité en faveur de l’extension des droits aux femmes. Elle s’est opposée à l’esclavage des Noirs achetés en Afrique et amenés dans les îles. Elle s’est donc positionnée politiquement au nom du droit de chacun à la dignité ce qui a posé problème au négoce (commerce), raison pour laquelle elle dérangeait. Finalement, la lutte la moins gênante de son époque était la lutte féministe. Olympe de Gouges était en avance sur son temps car elle a défendu de manière convaincue et offensive des causes qui nous semblent aujourd’hui évidentes.

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges - Écrit

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

Parut en 1791, au début de la Révolution française (1789-1799).

 

Genre

Olympe de Gouges fait un discours politique à l’écrit pour proposer ses lois.

 

Mouvement

L’œuvre appartient au mouvement des Lumières. En effet, c’est un texte progressiste qui milite en faveur d’une avancée dans les droits et de l’égalité en droit des deux sexes (à l’époque on disait « sexes », aujourd’hui on dit plutôt « genres »). Par cette dimension militante, Olympe de Gouges montre qu’elle a une vision de la société, un intérêt pour la justice et pour le bonheur individuel des individus. C’est cela qui définit les Lumières, à savoir un idéal de perfection, de progression de l’humanité grâce à la raison, pour aller vers un mieux-être des êtres humains (global et individuel).

 

Autrice

Olympe de Gouges (1748-1793) est morte décapitée sur l’échafaud. Son vrai nom est Marie Gouze, elle n’a pas de particule (elle n’est pas noble), cependant c’est la fille adultérine d’un dramaturge noble. Olympe de Gouges a été mariée (à 17 ans) en 1765 à quelqu’un de trente ans son aîné et a été veuve en 1766. À partir du moment où elle devient veuve, elle obtient le droit de publier sans l’accord de son mari, ainsi elle ne va pas chercher à se remarier pour garder sa liberté. Elle monte une troupe de théâtre pour laquelle elle va écrire des pièces (notamment contre l’esclavage). Elle prend également partie pendant la Révolution en écrivant des textes politiques.

 

Thématiques importantes

– Domination : dans le préambule de sa Déclaration, elle fait la transposition de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen pour y inclure les femmes. Il s’agit donc de dénoncer la domination masculine de son époque.

– Égalité en droit et devant la loi : elle affirme l’égalité en droit de tous les individus et l’égalité de tous devant la loi. Si par exemple, une femme est coupable d’un crime, elle sera punie au même titre qu’un homme.

Dans d’autres textes :

– Contre l’esclavage : cela participe à la même idée de dénoncer toutes formes de domination. Elle se positionne pour l’abolition de l’esclavage.

 

Citation

« La femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune. »

Cette citation synthétise à la pensée d’Olympe de Gouges, mais elle montre aussi une ironie de l’histoire car elle est elle-même montée et morte sur l’échafaud.

 

Bonus

Film Danton (1983), d’Andrzej Wajda. Depardieu incarne Danton. On voit comment se passent les luttes de pouvoir au sein du clan des révolutionnaires (Danton, Robespierre, Marat) et on se rend compte que tous se suspectent les uns les autres de vouloir accaparer le pouvoir, de vouloir devenir un gouvernant absolu. Doutes, dissensions et suspicions amènent à l’exécution d’un certain nombre d’entre eux.

Dans la réalité, Olympe de Gouges va dénoncer ces volontés de prise de pouvoir, notamment celle de Marat. Elle sera donc exécutée « pour le salut public », pour faire avancer la république. Son œuvre a ensuite été oubliée pendant longtemps avant d’être rééditée depuis peu.