L’équilibre alimentaire

L'équilibre alimentaire

Dans notre ration alimentaire (dans l’ensemble de ce que l’on doit absorber), il est nécessaire d’absorber 55 % de glucides (plus de la moitié de la ration alimentaire), 25 % de lipides et 20 % de protéines.

 

Produits dans lesquels trouver l’apport nécessaire à notre organisme

 

Voici la pyramide des besoins alimentaires. Elle donne les quantités et les proportions à respecter afin d’avoir une alimentation équilibrée. Plus la largeur de la case est importante, plus nous avons besoin de l’aliment en question.

 

 

L’eau

Le produit que l’on peut consommer à volonté et dont on a besoin quotidiennement est l’eau. On a tous les jours de grandes pertes d’eau : sueur, transpiration, urine, etc. On perd entre un et deux litres d’eau par jour. Il faut donc les remplacer. La seule boisson indispensable à la vie est l’eau. On peut aussi consommer d’autres boissons à condition qu’elles ne contiennent pas de sucre, d’édulcorants, pas trop de caféine, etc.

 

Les fruits et de légumes

On a besoin dans notre ration alimentaire d’une certaine quantité de fruits et de légumes. Ils apportent des fibres, des vitamines et sont indispensables au fonctionnement de l’organisme. On les appelle des aliments fonctionnels. Il faut consommer au moins cinq fruits et légumes par jour. En général, on conseille de consommer trois portions de légumes et deux portions de fruits sur l’ensemble de la journée.

 

Les féculents

On a besoin de féculents. On en trouve dans le riz, les pâtes, les pommes de terre, les céréales. On doit en consommer à chaque repas. Cela permet d’avoir l’apport nécessaire en glucides car on sait qu’il en faut plus de la moitié dans la ration alimentaire. Il est conseillé, si possible, de consommer des féculents complets. On en trouve dans le pain à la farine complète, les pâtes à la farine complète, etc.

 

Les produits laitiers / viandes, œufs, poisson

En plus petite quantité et pour obtenir les protéines nécessaires à notre organisme, on peut consommer des produits laitiers. Il est conseillé d’en consommer deux à trois fois par jour pour apporter des protéines et du calcium. On peut aussi consommer de la viande, des œufs, du poisson, une à deux fois par jour, en alternant sur la journée et la semaine. Pour les personnes végétariennes qui n’en consomment pas, il existe des alternatives végétales qui permettent d’avoir un apport en protéines suffisant. Certaines de ces alternatives sont supplémentées : elles contiennent plus de calcium, ce qui permet d’avoir un apport suffisant en protéines et en calcium même si on choisit de ne pas consommer de matière animale.

 

Les matières grasses et les sucreries

Tout en haut de la pyramide se trouvent les matières à limiter. Elles peuvent être nécessaires au fonctionnement du corps mais il faut limiter leur consommation. Ce sont les matières grasses : beurre, huile, etc. Il faut les modérer et aussi les alterner. Celles qui sont le plus à limiter sont les sucreries. En effet, elles contiennent des sucres rapides qui apportent peu à l’organisme pour fonctionner et qui peuvent modifier de façon plutôt néfaste son fonctionnement. Elles favorisent l’obésité. Attention aux sucres et aux graisses cachés qu’on trouve dans les plats préparés, industriels, et qui peuvent être, sans qu’on s’en rende compte, en quantité bien trop importante pour la santé.

 

L’équilibre alimentaire c’est donc consommer tous ces aliments, savoir les faire varier, pour que ce soit un plaisir de les consommer mais aussi pour que chacun apporte quelque chose de différent à l’organisme. En variant ces produits, on aboutit à une alimentation équilibrée et donc, bonne pour la santé.

La qualité des aliments

Ce que l’on appelle qualité c’est la valeur des aliments que nous consommons et cette valeur peut avoir différents aspects. En effet, on peut considérer qu’un aliment a de la valeur si :

– il a bon goût et donc est agréable à consommer,

– il est sécurisé pour sa consommation,

– il est bon pour la santé.

 

I. Sécurité des aliments

 

A. Dangers existants

En termes de sécurité, la valeur d’un aliment est le respect de l’hygiène alimentaire, et le fait que cet aliment ne soit pas dangereux, ne nous rende pas malade.

Plusieurs dangers existent quand on consomme des aliments : ils peuvent contenir certains microbes, par exemple la salmonelle qui est une bactérie qui cause des maladies. Ces maladies peuvent être plus ou moins graves, allant de simples troubles de la digestion à des maladies beaucoup plus graves pour tout l’organisme. Il y a aussi dans certains aliments des produits toxiques, par exemple les pesticides que l’on peut retrouver à la surface de certains fruits et légumes, ou encore dans des viandes que l’on consomme.

 

B. Précautions

Certaines précautions sont à prendre pour que ces aliments soient respectueux des règles de sécurité. En tant que consommateur, il faut nettoyer les aliments lorsque c’est possible, comme les fruits et les légumes, avant de les consommer, voir les éplucher. Il faut respecter la chaîne du froid pour tous les produits qui s’achètent et se conservent au frais, notamment les laitages, la viande, les œufs, etc. Respecter la chaîne du froid c’est aussi ne jamais recongeler un aliment qu’on a décongelé car sa qualité est altérée et si on le recongèle, au cours de la décongélation suivante, les bactéries se multiplieront énormément et cet aliment deviendra potentiellement dangereux pour notre santé.

 

II. Santé portée par les aliments

 

A. Règle de base

La santé portée par nos aliments, c’est la qualité nutritionnelle, c’est-à-dire le fait qu’un aliment soit bon ou pas pour notre équilibre alimentaire. La règle de base est qu’il ne faut pas manger trop gras, trop salé ou trop sucré. En effet, l’apport trop important en gras fait prendre du poids, on peut être en surpoids voire dans un état d’obésité. La consommation excessive de sel peut poser des problèmes de circulation et notamment d’hypertension artérielle. La consommation excessive de sucre peut aussi causer du surpoids voire des maladies comme le diabète.

 

B. Apport des nutriments nécessaires

La qualité nutritionnelle c’est respecter cette règle de base mais c’est aussi avoir dans son alimentation les nutriments nécessaires à l’équilibre alimentaire. Apporter à notre corps au quotidien l’ensemble des nutriments dont il a besoin, notamment une part importante de glucides mais également des lipides et des protéines. L’ensemble permettant à nos cellules de fonctionner en produisant de l’énergie.

 

C. Attention aux produits transformés

En termes de santé, il faut se méfier des produits transformés, par exemple les produits industriels, les plats « tout fait » qui, en général contiennent beaucoup de sucre et de sel sans que l’on s’en aperçoive. Ce sucre et ce sel étant utilisés, tout comme le gras, dans les conservateurs et les colorants que l’on peut ajouter dans ces produits, pour les rendre plus attractifs dans leur aspect et dans leur goût.

En les consommant, on ne se rend pas forcément compte qu’ils contiennent ces produits qui peuvent être dangereux pour la santé, surtout si on les consomme souvent.

La consommation de produits transformés, en tant que telle, n’est pas dangereuse mais le devient si on en consomme tous les jours et en quantité importante, car ils vont s’additionner les uns aux autres et finalement être dangereux pour la santé.