Les Fleurs du mal, Baudelaire

Le commentaire linéaire à l'oral

I. Définition

 

Le terme linéaire vient du mot ligne. Une progression linéaire est une progression par ligne, en suivant l’ordre du texte.

 

II. Différence commentaire composé/linéaire

 

Le commentaire linéaire est une composition à partir de l’ordre du texte tandis que le commentaire composé se construit autour de plusieurs éléments présents dans le texte, selon un agencement logique et personnel. Un commentaire composé consiste donc à prendre des éléments du texte et de les articuler autour d’un axe de lecture. L’axe de lecture s’apparente à une thématique clé du texte ou de son contexte, comme par exemple un texte romantique. Dans un commentaire linéaire, l’explication se fait en fonction des décisions de l’auteur. Il ne s’agit plus de rechercher de grandes thématiques communes au texte mais d’analyser le texte en fonction de son articulation. Pour construire le plan, il faut suivre le plan du texte.

 

III. Comment s’y prendre le jour J ?

 

Voici quelques pistes pour construire un commentaire linéaire. Ces étapes se réalisent au brouillon.

 

A. Découper le texte

Avant d’en dégager les grandes parties, il faut s’interroger sur le mouvement du texte. Le mouvement du texte correspond à l’articulation des parties et à leurs cohérences internes. Afin de faciliter la découpe du texte, il est conseillé de trouver un titre pour chaque partie, au fur et à mesure. Par exemple, une première partie peut avoir comme titre un dialogue romantique tandis que la deuxième partie peut avoir comme titre un coup de théâtre tragique et la troisième partie une esquisse de réponse.

 

B. Entrer dans le détail du texte

Pour ce faire, vous devez commenter chaque partie du texte, phrase par phrase. Attention, le but de ce travail n’est pas de citer les phrases telles qu’elles sont inscrites dans le texte mais de trouver des paraphrases permettant d’en expliquer le sens. Ce travail permet également de relever le style du texte comme les figures de styles ou les temps des verbes (passé, présent, subjonctif, etc.). Enfin, l’analyse méthodique des phrases doit aussi être l’occasion de relever les références de l’auteur. Il peut s’agir de références à l’Histoire, à la littérature, etc. Ces références ne sont pas forcément explicites dans le texte, il faut donc faire appel à sa culture générale pour déceler les références dissimulées par l’auteur. Ce deuxième temps de préparation au brouillon permet de trouver des éléments argumentaires.

 

En définitif, l’enjeu de ce commentaire linéaire est la compréhension du texte. Il ne s’agit pas d’une interprétation. L’interprétation a lieu dans un commentaire composé. Attention à ne pas se tromper.

Les Fleurs du Mal, Baudelaire - Oral

Questions pour l’oral

 

Pourquoi Les Fleurs du mal ont-elles choqué à leur parution ?

L’examinateur attend de l’élève qu’il replace le recueil de poésie dans son contexte. Pour se faire, il faut rappeler le procès attenté à Baudelaire en 1857 dont les charges étaient : outrage aux bonnes mœurs et obscénité. La sanction fut la censure de certains poèmes du recueil. La majorité des poèmes censurés avaient en commun d’aborder la thématique de la sexualité. Ces poèmes portaient sur la beauté féminine vue par l’homme, l’homosexualité féminine ou encore le désir féminin. C’est pour cette raison que Les Fleurs du mal ont fait scandale au moment de leur parution.

 

En quoi Baudelaire est-il moderne ?

L’examinateur attend de l’élève que ce dernier puise dans ses connaissances personnelles sur l’auteur et évoque d’autres poèmes ne faisant pas parti du livre étudié. Baudelaire a écrit un texte intitulé « Le peintre de la vie moderne » dans lequel il se livre à la critique d’art et tente de définir la place de l’artiste au XIXe siècle. Pour Baudelaire, la particularité de l’artiste est de savoir regarder le monde avec un œil neuf, à l’instar d’un enfant. Selon Baudelaire ce regard doit être original et moderne.

D’autre part, la modernité de Baudelaire est d’employer de nouvelles thématiques en poésie. Baudelaire est un alchimiste des mots car il « transforme la boue en or ».

 

Pourquoi rattacher Les Fleurs du mal au romantisme ?

L’examinateur tente de s’assurer que l’élève maitrise l’histoire littéraire. Le romantisme est un mouvement apparu au XVIIIe siècle, qui se développe tout au long du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Baudelaire n’est pas un contemporain du romantisme mais il est son héritier. La thématique centrale du recueil, le spleen et l’idéal provient du mouvement romantique. En effet, ce thème porte sur la recherche de l’absolu que le poète ne peut atteindre et qui entraîne de la mélancolie. Le terme de spleen est le mot anglais désignant la mélancolie. Baudelaire reprend ces notions et les interprète. Le recueil est donc romantique en ce sens. Les thèmes de l’ailleurs et du lointain proviennent également du romantisme. Les auteurs romantiques s’intéressaient généralement à des périodes révolues comme la Grèce antique ou le Moyen âge et des pays lointains tels que l’Espagne et l’Italie. Dans l’œuvre de Baudelaire, l’ailleurs s’exprime au travers du thème de la mer et des îles. Enfin, le recueil est romantique car Baudelaire utilise le vers qui était le type de poésie le plus fréquemment utilisé chez les romantiques.

3 choses à savoir sur Les Fleurs du mal