Notions d’habitude et d’obligation

La notion d'habitude

La plupart du temps on utilise le verbe soler, mais il faut connaître aussi les autres manières d’exprimer l’habitude.

 

I. SOLER (ue) + infinitif

 

A. La structure

notion-habitude_1

Attention : soler est un verbe à diphtongue. Il est suivi d’un infinitif.

Par exemple : yo suelo hablar (j’ai l’habitude de parler). Soler veut dire “avoir l’habitude de”.

 

B. L’enclise

Lorsqu’on a un verbe pronominal (qui se conjugue avec un pronom complément), on peut mettre le pronom à deux endroits. On peut dire ellos se suelen duchar ou ellos suelen ducharse. C’est-à-dire que le pronom complément peut être avant le verbe soler ou collé après l’infinitif.

 

II. Autres tournures

 

A. “Être habitué à”

En espagnol on dit :

– Estar acostumbrado a + infinitif : estoy acostumbrado/a a levantarme temprano. Attention à bien accorder en genre et en nombre l’adjectif acostumbrado. Il faut aussi faire attention à l’enclise. Dans ce cas on peut seulement coller le pronom complément à la fin de l’infinitif.

Acostumbrar a + infinitif : yo acostumbro a levantarme temprano.

 

B. “Avoir pour habitude de” + infinitif

En espagnol on dit :

– Tener por costumbre + infinitif : tengo por costumbre levantarme temprano ou encore tengo por hábito levantarme temprano (plus rare).

La notion d'obligation

I. L’obligation personnelle

 

A. Les différentes structures

notion-obligation_1

DEBER + infinitif : c’est la plus simple car il n’y a pas de préposition.

– TENER QUE + infinitif

– HABER DE + infinitif : attention à bien conjuguer le verbe haber (he, has, ha, hemos, habéis, han).

Avec ces deux dernières, il faut faire attention à bien utiliser les prépositions.

Exemples : debéis estudiar ; tenéis que estudiar ; habéis de estudiar veulent tous dire la même chose : “vous devez étudier”.

 

B. L’enclise

Pour ces trois structures, lorsqu’on est devant un verbe pronominal comme “se coucher” (acostarse), on peut dire : tú te debes acostar ou tú debes acostarte ; tú te tienes que acostar ou tú has de acostarte ; tú te has de acostar ou tú has de acostarte. Le pronom peut être situé avant le verbe ou collé après l’infinitif.

 

II. L’obligation impersonnelle

 

L’obligation impersonnelle est plus simple car il n’y a pas de verbes à conjuguer.

Notion-obligation_2

– Hay que + infinitif : hay que estudiar.

– Autres tournures équivalentes : Es preciso/es necesario/es menester + infinitif : es necesario estudiar, es preciso estudiar. On traduit toujours par « il faut étudier ».

Le pronom complément dans les verbes pronominaux sera placé toujours à la fin du verbe en infinitif : es preciso acostarse, es menester acostarse.