Cours Stage - Œuvre au programme : Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Pour chaque question, trouver la bonne réponse.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Pendant quel événement historique la Déclaration d'Olympe de Gouges est-elle paru ?

Pendant la Commune.

Pendant la prise de la Bastille.

Pendant la Révolution française.

Elle a parut en 1791, au début de la Révolution française (1789-1799).

Pendant la monarchie de Juillet.

Question 2

La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne a d'abord été lue à l'oral avant d'être rédigée.

Vrai.

Faux.

Olympe de Gouges fait un discours politique directement à l’écrit pour proposer ses lois.

Question 3

De quel sous-genre relève cette Déclaration ?

Du sous-genre de la morale.

Du sous-genre de l'utopie.

Du sous-genre du discours politique.

C'est un discours politique car Olympe de Gouges y propose des lois.

Du sous-genre du discours épidictique.

Question 4

À quel mouvement cette œuvre appartient-elle ?

Au mouvement classique.

Au mouvement humaniste.

Au mouvement des Lumières.

C’est un texte progressiste qui milite en faveur d’une avancée dans les droits et de l’égalité en droit des deux sexes. C’est cela qui définit les Lumières, à savoir un idéal de perfection, de progression de l’humanité grâce à la raison, pour aller vers un mieux-être des êtres humains (global et individuel).

Au mouvement baroque.

Question 5

La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est un texte qu'on peut qualifier de :

Féministe

Dans le préambule de sa Déclaration, Olympe de Gouges fait la transposition de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen pour y inclure les femmes.

Conservateur

Patriotique

Individualiste

Question 6

Dans la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges dénonce :

L'esclavage.

Non, ce n'est pas dans ce texte, mais plutôt dans ses pièces de théâtre.

La domination masculine.

Les droits des hommes.

Non, elle souhaite justement l'égalité entre hommes et femmes.

La Révolution française.

Question 7

« La femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune. »

Pourquoi peut-on dire que cette citation montre l'ironie de l'Histoire ?

Car Olympe de Gouges fut la seule femme à pouvoir monter à la tribune après la mort de son mari.

Car Olympe de Gouges a finit par obtenir le droit de venir lire son texte à la tribune.

Car Olympe de Gouges est morte décapitée juste après avoir lu son texte à la foule, sur l'échafaud.

Car Olympe de Gouges est elle-même montée et morte sur l’échafaud.

Cela a à voir avec la fin tragique d'Olympe de Gouges.

Question 8

Pourquoi Olympe de Gouges a-t-elle été exécutée ?

Car elle a écrit un texte féministe pendant la Révolution française, ce qui était interdit.

Ses écrits féministes n’étaient pas considérés comme dangereux à l’époque, ils étaient plutôt anecdotiques.

Car elle a lu un texte contre l'esclavage à la tribune ce qui était interdit.

Car elle a dénoncé les ambitions de pouvoir des révolutionnaires de l’époque.

Olympe de Gouges va dénoncer ces volontés de prise de pouvoir, notamment celle de Marat. Elle sera donc exécutée « pour le salut public », pour faire avancer la république.

Car elle a mis en doute l'avis des responsables révolutionnaires sur le roi Louis XVI.

Question 9

Dans le préambule de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges invective les hommes grâce à quel genre d'écrit ?

Le raisonnement logique.

La persuasion.

Dans le préambule, elle interpelle les hommes et utilise plutôt la persuasion avec le registre de l’invective et de la colère pour les accuser. C’est un registre argumentatif qu’ont dit judiciaire et qui joue sur la culpabilité, la honte, le remords pour essayer de faire changer d’avis quelqu’un.

La conviction.

La pitié.

Question 10

Quel film de 1983 met en lumière les luttes de pouvoir au sein du clan des révolutionnaires ?

Danton

Dans Danton (1983), d’Andrzej Wajda, Depardieu incarne Danton. On voit comment se passent les luttes de pouvoir au sein du clan des révolutionnaires (Danton, Robespierre, Marat) et on se rend compte que tous se suspectent les uns les autres de vouloir accaparer le pouvoir, de vouloir devenir un gouvernant absolu. Doutes, dissensions et suspicions amènent à l’exécution d’un certain nombre d’entre eux.

Marat assassiné

Robespierre sur l'échafaud

Vive la Révolution !