Cours Stage - Les entreprises : diversité, cycle de vie
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Ce QCM composé de 10 questions, porte sur la diversité des entrepreneurs. Il n'y a qu'une seule bonne réponse par question.


Tu as obtenu le score de


Question 1

"Steve Jobs naît à San Francisco en 1955. Passionné très tôt par l'électronique, et influencé par la culture orientale, il entreprend un voyage en Inde en 1974. L'année suivante, Steve Jobs et son ami Steve Wozniak conçoivent un prototype d'ordinateur et en 1976 naît la société Apple (Computer). Les deux amis montent les premiers Apple I dans le garage de Steve. En 1977, ils commercialisent l'Apple II, qui est le premier ordinateur personnel à être vendu à grande échelle. La société entre en bourse en 1980 et Steve Jobs devient multimillionnaire à 25 ans. Après s'être inspiré de l'interface graphique Xerox, il lance l'Apple Lisa en 1983 puis le Macintosh en 1984. Steve Jobs embauche en 1983 John Sculley (directeur général chez Pepsi-Cola) pour la campagne publicitaire du Macintosh.

Mais dès 1984, une lutte de pouvoir s'engage entre Jobs et Sculley et Steve Jobs décide de quitter l'entreprise en 1985. Il fonde alors NeXT Computers. Les produits n'ont pas le succès escompté, mais il a réussi à mettre en place des technologies révolutionnaires. En 1986, Steve Jobs rachète également un studio d'animation, renommé par la suite Pixar. Apple rachète NeXT en 1996 et Steve Jobs est de nouveau directeur général en 2000. Sous sa direction, Apple lance l'iMac en 1998, l'iPod en 2001, puis l'iPhone en 2007, suivi de l'iPad en 2010 et s'impose comme une référence dans le domaine technologique. Le lancement d'iTunes en 2001, d'iTunes Store en 2003, puis l'ouverture des Apple Stores scellent la popularité d'Apple.

Atteint d'un cancer du pancréas depuis 2003, Steve Jobs meurt en octobre 2011, à l'âge de 56 ans."

Source : linternaute.fr

Steve Jobs peut être considéré comme :

Un auto-entrepreneur.

Un manager.

Un entrepreneur-innovateur.

Question 2

"Édouard Leclerc choisit de renoncer à la prêtrise et effectue une tournée de conférences devant des cadres de l’Action catholique pour exposer ses idées. Il est encore jeune et l’accueil qu’on lui réserve est mitigé. Il décide alors de tenter l’expérience lui-même et commence par apprendre les rudiments du métier d'épicier auprès d’un transitaire brestois.

En décembre 1949, avec un capital de 5 000 francs, il ouvre une petite épicerie dans la cuisine de sa maison 13 rue des Capucins à Landerneau ou selon une autre version de la légende familiale dans un hangar désaffecté à cette même adresse. Inscrit au registre du commerce comme « marchand de chocolat en gros et épicerie partielle de troisième classe », il commercialise d’abord uniquement des biscuits Labour, achetés directement à un producteur de Pontivy, et qui sont présentés à même le sol dans des caisses empilées. Court-circuitant les fournisseurs et supprimant leurs marges en pleine période d'inflation après la guerre, le prix de gros affiché est alors 30 % en dessous de celui proposé par les autres commerçants. Il réinvestit l’ensemble des bénéfices dans son « centre distributeur E. Leclerc » et peut ainsi proposer à ses clients une gamme de plus en plus large de produits : huile, farine, sucre… Les clients, d’abord timides, se font rapidement plus nombreux. Sa bonne idée est de se fournir directement auprès des producteurs pour faire baisser les prix, c’est, de ce fait, l’inventeur du discount avant l’heure."

Source : Wikipédia.

Edouard Leclerc a commencé comme :

Entrepreneur individuel.

Actionnaire.

Manager.

Question 3

"A 75 ans, François Pinault est un homme d'affaires accompli. A la tête d'une fortune estimée par Forbes à plus de 6 milliards d'euros (8,7 milliards de dollars) en 2010, il est le 77ème homme le plus riche du monde et le 7ème de France. Pourtant, il n'a que faire d'un repos bien mérité.

Né dans les Côtes d'Armor, François Pinault a quitté l'école deux ans avant le bac. Pas de doute, il s'agit d'un Breton, et il est atypique. Tout comme sa première affaire : employé par son beau-père, il finit par lui racheter sa scierie à 26 ans. Puis il créé en 1962 le Groupe Pinault, qui deviendra devient progressivement un acteur important du bois et des matériaux de construction.

Sa légende personnelle veut qu'il réalise, au milieu des années 70, son premier « coup » en spéculant sur le sucre. François Pinault prend alors une habitude qui ne le quittera plus : mener de front le développement de son groupe et des opérations de « raider » sur les marchés financiers. C'est aussi à cette époque qu'il étoffe son carnet d'adresses, en se rapprochant notamment de Jacques Chirac, et aussi d'Ambroise Roux, grande figure du monde des affaires des années 80.

En 1988, Pinault SA fait son entrée sur le Second marché de la Bourse de Paris. Deux ans plus tard, la société se lance dans la distribution spécialisée en rachetant Conforama, Le Printemps, La Redoute, et la Fnac. Quelques années plus tard, le groupe se lance dans le luxe et en 1999, il remporte Gucci face à Bernard Arnault, qui devient son ennemi juré. Créé en 1992, son holding Artémis mène aussi des opérations « coup de poing » sur les marchés, comme sur les « junk bonds » américains. Son fils François-Henri Pinault, marié à l'actrice Salma Hayek, est depuis 2003 le P-DG du groupe PPR."

Source : zonebourse.com

François Pinault est  :

Un auto-entrepreneur.

Un entrepreneur-innovateur.

Un actionnaire principal.

Question 4

"C’est avenue Paul-Langevin, à Lalinde, à la place du garage Renault que vient d’ouvrir depuis plus d’un mois un nouvel établissment dénommé Namasté garage (NDLR : Namasté signifie salutations en hindi).

Ce nouveau garage est dirigé par Christophe Duburc, 41 ans, papa d’un enfant, natif du Tarn-et-Garonne. Il est installé dans le Périgord, à Belvès depuis neuf ans. À son arrivée, il a monté avec sa compagne deux boutiques, une à Monpazier et l’autre à Arcachon, sans rapport aucun avec la mécanique automobile. Christophe Duburc possède un diplômeen mécanique auto avec la mention diéséliste. En 2018, il a passé une formation dans l’électronique afin de pouvoir aussi réparer les nouveaux véhicules. Il a choisi son statut pour pouvoir pratiquer des tarifs modérés."

Source : sudouest.fr

Christophe Duburc a choisi le statut  :

D'auto-entrepreneur.

De gérant de société à risques limités.

De manager de société à actions simplifiées.

Question 5

"Fils d’un ingénieur et d’une nutritionniste, Elon Musk est né le 28 juin 1971 à Pretoria en Afrique du Sud. Après le divorce de ses parents, il est élevé par son père. Féru de lecture, l’adolescent s’intéresse à tous les sujets de la philosophie à la science-fiction en passant par la programmation de jeux vidéos. A 17 ans, il obtient la nationalité canadienne (pays d’origine de sa mère), et décide de poursuivre ses études universitaires au Canada. En 1992, il entame un cursus en physique à la Wharton School de l’université de Pennsylvanie aux Etats-Unis, puis intègre l’université Stanford à la Silicon Valley pour poursuivre son doctorat en physique énergétique.

Au milieu des années 90, l’étudiant décide d’interrompre ses brillantes études pour relever un autre défi, se lancer dans l'aventure Internet. Il cofonde avec son frère la société Zip2, éditrice de logiciels pour entreprises, qu’il revend en 1999 pour plusieurs millions de dollars. Il décide de réinvestir l’argent pour créer une nouvelle entreprise, PayPal, un système de paiement sur internet. Le succès florissant de la société lui permet de faire fortune et de revendre la société plus d’un milliard de dollars en 2002. 

Entrepreneur avisé et avide de découvertes, Elon Musk s’intéresse ensuite à l’espace et fonde Space Exploration Technologies (Space X). En 2008, il signe un contrat avec la Nasa et produit des lanceurs spatiaux afin de ravitailler la station spatiale internationale. Parallèlement, il multiplie les créations d’entreprises avec Tesla Motors (véhicules électriques) et plus récemment Neuralink (Intelligence artificielle). Ses nombreuses réussites lui valent le titre d’Homme d’affaires de l’année en 2013. La même année, Elon Musk fonde l’association OpenAI dédiée à la recherche sur l’intelligence artificielle basée à San Francisco. En avril 2017, sa fortune est estimée à 15 milliards de dollars par Forbes."

Source : gala.fr

Elon Musk peut être considéré comme :

Un auto-entrepreneur.

Un manager de SAS.

Un entrepreneur-innovateur.

Question 6

"D'origine libanaise, Carlos Ghosn est né le 9 mars 1954 à Guajará-Mirim au Brésil. A l’âge de 6 ans il part avec sa mère pour le Liban et fait ses études chez les jésuites à Beyrouth. À 16 ans il arrive en France pour intégrer l'École polytechnique puis l'École des mines. Polyglotte, il parle 7 langues. En 1978 il commence sa carrière chez Michelin où il devient successivement directeur de l'usine du Puy-en-Velay puis responsable du département de recherche sur les pneus pour véhicules agricoles . Il travaille ensuite toujours pour Michelin au Brésil en tant que responsable des opérations en Amérique du Sud. En 1989 il est nommé PDG de Michelin États-Unis. En 1996 il est recruté chez Renault comme directeur général adjoint et responsable de la recherche, de l'ingénierie, de la production et des achats. En 1999 il gère la prise de participation de Renault dans Nissan (36,8 %) pour former l'Alliance Renault-Nissan  et devient successivement directeur général, président et PDG de Nissan Motor. Cette entreprise japonaise est à l’époque en grandes difficultés financières mais il parvient à établir un plan de redressement et en 2003 ses dettes sont remboursées tandis que son bénéfice net progresse de 33 %. Le 29 avril 2005 il succède à Louis Schweitzer en devenant PDG de Renault  , entreprise dans laquelle il met en place un plan de relance ambitieux » visant la vente de 800 000 véhicules supplémentaires et le lancement de 26 nouveaux modèles en quatre ans. Mais dans le contexte difficile suite à la crise économique et financière de 2007-2008 ses objectifs ne peuvent être réalisés. Son plan de restructuration est très contesté en France : il établit n une forte diminution des coûts d’achats ainsi prévoit le licenciement de plusieurs milliers de salariés. Dans la presse internationale il considéré comme l’un des dirigeants les plus influents de la planète. Affublé de toutes sortes de surnoms comme « Cost Killer », « Icebreaker » ou « le Martien », il se définit pour sa part comme un « praticien de la multinationalité »."

Source : franceinfo.fr

Pour l'alliance Renault Nissan, Carlos Ghosn est :

Un manager stratégique.

Un manager opérationnel.

Un actionnaire principal.

Question 7

"Nathalie Couloignier ouvre une savonnerie près de l’atelier de menuiserie de Christophe Gourmelen, rue de la Montagne.

« En début de semaine, je travaille comme comptable et j’ouvre ici la boutique le vendredi et samedi. Les locaux me permettent de vivre ma passion. La fabrication est réalisée sur place dans une pièce aménagée en laboratoire attenant à l’espace-vente », explIque la jeune femme.

Une allergie aux cosmétiques a transformé sa vie. Elle suit alors une formation à l’Université Européenne des senteurs et savons dans le sud de la France pour s’installer à son compte.

Les savons sont fabriqués à partir d’une huile végétale bio à laquelle on ajoute des huiles essentielles. À la différence du savon industriel qui est chauffé, la fabrication à froid du savon artisanal permet de conserver les vertus hydratantes de la glycérine. Chaque savonnier met au point ses propres recettes toujours validées par un toxicologue avant la mise en vente.

La touche personnelle de fabrication marque la différence et est précieusement gardée."

Source : brest.maville.com

Nathalie Couloignier est :

Une auto-entrepreneuse.

Une actionnaire principale.

Une manageuse.

Question 8

"Bernard Arnault, né le à Roubaix, est un homme d'affaires français, actionnaire majoritaire du groupe de luxe LVMH, dont il est le président-directeur général. Il est aussi à la tête, entre autres, du groupe familial Arnault, du Groupe Arnault et de la holding Christian Dior."

Source : Wikipédia

Bernard Arnault est :

Un entrepreneur individuel.

Un actionnaire principal.

Un manager opérationnel.

Question 9

"Depuis trois ans, Karen Lettry s’est découvert une passion pour le relooking de meubles anciens, elle envisage désormais d’en faire une activité professionnelle.C’est dans sa maison située dans le quartier Argentine que Karen Lettry, 37 ans, s’affaire dans son garage à transformer un imposant meuble de salon. Armé de pinceaux et de différents outils, celle qui est à titre professionnel, préparatrice de commande n’a actuellement qu’un seul objectif en tête : « Restaurer et moderniser ce meuble pour lui donner un nouveau souffle, lui offrir une nouvelle vie !« 

Les meubles de sa mamie

Cette passion pour le relooking de meubles, Karen l’a découverte, il y a trois ans, après un bien triste événement : le décès d’Eliane, sa grand-mère paternelle. « J’ai récupéré de nombreux meubles, il n’était pas à mon goût mais j’y étais attaché sentimentalement alors j’ai décidé de les transformer pour les remettre dans l’air du temps, quelque part c’est ma grand-mère qui m’a offert cette passion« , confie-elle avec une pointe d’émotion dans la voix.Depuis cette maman de deux enfants qui s’était improvisée restauratrice, sans « aucune connaissance ni compétence particulière« , a enchaîné « au feeling » plus d’une vingtaine de restaurations.Dans l’optique d’améliorer sa technique, elle s’est offerte une formation en Normandie sur le relooking de meubles : « Cela m’a permis de progresser, j’ai appris à travailler les meubles à l’ancienne, c’est la meilleure des méthodes, cela permet de les faire durer dans le temps« .Quelles sont les différentes étapes du relooking d’un meuble ? « On le nettoie, on le ponce, on applique différentes couches de peinture puis les effets« , résume-elle.Karen ne manque pas de créativité, ses meubles sont tous très différents mais présentent toujours un fort caractère alliant les charmes du passé et ceux de la modernité : du buffet patiné bicolore à la table de salon transformée en échiquier, un cadeau qu’elle a offert à son mari pour Noël. 

Economique et écolo

Karen vante l’aspect économique et écologique de son activité : « C’est moins cher de transformer un bon vieux meuble ancien que d’en racheter un et cela évite de jeter un meuble« .Sa famille et ses amis pour qui elle relooke des meubles, l’encouragent vivement à se mettre à son compte, une éventualité auquel Karen songe résolument : « Pouvoir vivre de cette passion, ça serait un rêve !"

Source : L'Observateur de Beauvais.

Pour se lancer, Karen Lettry devrait prendre le statut de :

Auto-entrepreneuse.

Entrepreneuse individuelle.

Gérante de SAS.

Question 10

"Paris - Le mercato de l'audiovisuel s'accélère : le groupe M6 a annoncé vendredi plusieurs changements dans son état-major, dont le remplacement du patron de RTL, Christopher Baldelli, par Régis Ravanas, ex-responsable de la publicité à TF1 et ancien de M6.

Dans un communiqué, le groupe, qui a racheté en 2017 RTL, autre filiale du groupe allemand Bertelsmann, a confirmé tout d'abord le départ de Christopher Baldelli, qui avait été annoncé par Le Figaro.

Figure du paysage radiophonique hexagonal, il dirigeait RTL depuis une décennie, et avait été nommé vice-président du groupe M6 lors du rachat de la station il y a deux ans. 

Son départ intervient alors que RTL se bat pour reconquérir son statut de première radio de France : elle a été pour la première fois dépassée cet hiver par France Inter. Par ailleurs, l'un de ses animateurs vedettes, Marc-Olivier Fogiel, s'apprête à quitter la station pour diriger BFMTV, et sera remplacé à la rentrée par Thomas Sotto. 

Pour prendre la place de Christopher Baldelli, M6 a fait appel à un très bon connaisseur du groupe, Régis Ravanas, qui y avait travaillé de 1995 à 2008. Il a notamment été directeur général adjoint chargé des programmes. En 2009, il avait rejoint le groupe TF1, où il dirigeait les activités publicitaires depuis 2016."

Source : lexpansion.lexpress.fr

Regis Ravanas peut être considéré, au sein du groupe M6, comme :

Un actionnaire principal.

Un manager stratégique.

Un manager opérationnel.