Cours Stage - L'organisation dans l'entreprise

Exercice - Deux formes différentes d’open-spaces

L'énoncé

Open space 1 : 

e4dbfdac6b3b203a5f60a1017eef69860aac3d57.png

Source : La Tribune, 30/11/2016, crédits photo : Reuters

 

Open space 2 : 

75e52ae16d5bd7677a433c363f566a011fb98321.png

Source : www.afropolite.com


Question 1

Comparer ces deux photos d’open-spaces (des espaces ouverts de travail par opposition à des bureaux individuels fermés) au travers de ce qu’ils indiquent en terme d’interactions et d’organisation du travail au sein de l’entreprise.

La première photo est caractéristique d’une grande entreprise avec un nombre de postes de travail très important, et une répartition de ceux-ci dans l’espace très organisée. Chaque table est partagée par deux à huit postes bien délimités et s’inscrit dans une rangée linéaire. Les différentes rangées de tables dans la salle sont orientées selon un plan en étoile, avec une table de réunion au centre, illustrant une certaine centralisation des décisions. Enfin, la salle est quasiment déserte au moment où la photo est prise, ce qui laisse supposer le cadrage relativement précis de la journée de travail des salariés, avec des horaires fixes et communes.

La seconde photo provient à priori d’une entreprise beaucoup plus petite que la première avec un nombre de postes de travail potentiellement disponibles beaucoup plus restreints. Elle est aussi révélatrice d’un cadre de travail beaucoup plus souple, avec une décoration d’intérieur qui évoque celle d’un domicile privé, et des postures des salariés qui sont décontractées et multiples (tenues vestimentaires, modes de circulation et d’appropriation de l’espace, actions réalisées).

Toutefois, l’élément le plus caractéristique de cette seconde forme d’open-space est l’organisation collaborative du travail. L’ensemble des salariés photographiés sont en interaction les uns avec les autres, ils échangent, communiquent sur leurs actions, observent et écoutent. L’organisation plus informelle de l’espace et de ses règles d’utilisation permet une construction plus collaborative des projets de l’entreprise, par opposition au modèle centralisé de la première photographie.