Savoir répondre aux questions du jury

Savoir répondre aux questions du jury

La deuxième phase du Grand Oral est la plus longue : 10 minutes d’échanges avec le jury

 

I. Pourquoi des questions du jury ?

 

Le jury est là pour évaluer vos travaux personnels et s’assurer que vous n’avez pas appris par cœur votre exposé sans rien comprendre. Il va donc poser toutes sortes de questions pour cerner vos connaissances du programme et tester votre capacité à vous exprimer et argumenter à l’oral.

 

II. Les différents types de question

 

Le jury peut vous poser des questions qui visent à :

– Tester vos connaissances du programme de première et terminale dans vos deux spécialités.

– Eclaircir un point de votre exposé qui n’aurait pas été clair.

– Obtenir votre opinion personnelle.

– Tester votre esprit critique.

– Eventuellement vous déstabiliser pour observer votre réaction.

 

III. Calme et maîtrise en toutes circonstances

 

Ces 10 minutes doivent être un échange courtois mais intellectuellement stimulant. Il va de soi qu’on ne coupe jamais la parole au jury et prendre un peu de temps pour répondre n’est jamais mal perçu.

Si vous ne savez pas répondre à une question, dites-le très clairement : “je ne sais pas répondre à cette question”. Le jury appréciera votre franchise.

Si vous n’êtes pas d’accord ou que vous sentez un jury tendu, voire désagréable, ne vous vexez jamais, restez calme et courtois en toute circonstance. 10 minutes d’une vie ne méritent pas de gâcher 10 % de la note du bac. D’autre part, il est très fréquent qu’un jury qui semble mécontent donne finalement un bonne note à un exposé.

 

Le jury n’est pas votre ennemi. Considérez-le comme deux adultes à convaincre de vos compétences et savoir-faire. Observez-les, montrez que vous ne perdez pas vos moyens et, qui sait, que vous prenez du plaisir à cet échange.