Cours Le réflexe myotatique
Exercice d'application

Exercice : Le réflexe myotatique inverse

L’étude des réflexes myotatiques simples, chez le médecin, permet de tester le bon état de l’appareil neuromusculaire. Ce sont des réflexes monosynaptiques.

Il existe d’autres réflexes myotatiques, dits « inverses ».

A partir des informations extraites des documents, mises en relation avec vos connaissances, expliquez ce qu’est un réflexe myotatique inverse et montrez quelles différences existent avec le réflexe myotatique classique que vous connaissez.

 

Document 1 : Un récepteur sensoriel musculaire

Les Organes Tendineux de Golgi (OTG) sont de petites structures situées à l’extrémité des fibres musculaires, entre ces fibres et les tendons par lesquelles les fibres sont reliées aux os.
Ils comportent une fibre nerveuse (neurone) sensitive qui chemine dans un nerf rachidien et reliée à la corne dorsale de la moelle épinière.
Les OTG sont, comme les fuseaux neuromusculaires, des récepteurs sensoriels.

26fe33be7ded29bdc19827603144b18652ca4ec9.png

 

Document 2 : Enregistrement dans une fibre afférente issue d’un OTG

La contraction d’un muscle (tension) étire les fibres de collagène de l’OTG.

On a enregistré les signaux circulant dans la fibre sensitive issue d’un OTG au cours d’une contraction musculaire (un pic représente un potentiel d’action).

myotatique2.png

Courbe du haut : tension exercée sur le muscle

Courbe du bas : enregistrement dans la fibre sensitive

 

Document 3 : Les acteurs de la boucle du réflexe myotatique inverse

 5abbd9979d37f033c220b734fa73d59794a49ba7.png

Afférence Ib = neurone afférent (sensitif)