Cours Le réflexe myotatique
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

L'énoncé

Questionnaire à Choix Multiple : tu peux cocher une ou plusieurs réponses par item.
Attention, lorsqu'il y a plusieurs bonnes réponses, si tu en coches une juste et une fausse, ton raisonnement sera considéré comme faux. Il faut donc cocher TOUTES les bonnes réponses d'un coup pour pouvoir passer à la question suivante. À toi de jouer !

Tu as obtenu le score de


Question 1

À l'extrémité pré-synaptique…

On observe de nombreux récepteurs aux neurotransmetteurs.
Un récepteur c’est une protéine, enchâssée dans la membrane plasmique, de forme complémentaire, ici avec un neurotransmetteur. Il est donc du côté de l’extrémité post-synaptique.
On observe de nombreuses vésicules.
La membrane forme de nombreuses invaginations.
Les invaginations augmentent la surface de réception. Tu dois savoir maintenant si les invaginations sont du côté pré ou post-synaptique…
Le message nerveux repart.
Sais-tu faire la différence entre extrémité pré et post-synaptique ?
À l’extrémité pré-synaptique, le message nerveux électrique arrive. À l’extrémité post-synaptique le message nerveux repart !
Le message nerveux est unidirectionnel. Il arrive au niveau de l’extrémité pré-synaptique, engendre l’exocytose des neurotransmetteurs dans la fente inter-synaptique. Ces derniers se fixent alors sur des récepteurs portés par l’extrémité post-synaptique, engendrant ou non un nouveau potentiel d’action et donc de nouveau un message nerveux électrique qui repart le long de la fibre.

Question 2

Une fibre musculaire…

Est une cellule.
Est une protéine de forme allongée présente dans le cytoplasme des cellules musculaires.
Peut être connectée à un neurone au niveau d’une jonction neuromusculaire.
Est visible au microscope optique.
As-tu déjà vu des fibres musculaires au microscope optique et si oui, qu’en déduis-tu ?
Après coloration au bleu de méthylène tu peux aisément observer des fibres musculaires au microscope optique ou MO (après dilacération d’un petit morceau de viande bouillie sur une lame). Tu en déduis, que si cette fibre est observable au MO, c’est qu’elle mesure plusieurs dizaines (en l’occurrence ici, plusieurs centaines) de micromètres : il ne peut s’agir de molécules, mais bien de cellules !
Il peut t’arriver de confondre fibre musculaire et fibre nerveuse, mais attention ce n’est pas la même chose ! La fibre musculaire est la cellule musculaire. La fibre nerveuse, est un prolongement cytoplasmique du neurone, elle peut être un axone ou une dendrite. Plusieurs fibres nerveuses forment un nerf.

Question 3

Le neurone moteur…

Est parcouru d’un message nerveux né au niveau de la fibre musculaire.
Est sensible à l’étirement.
Transmet un message nerveux du centre nerveux vers l’organe effecteur.
Possède un corps cellulaire localisé dans la racine dorsale de la moelle épinière.
La racine dorsale est une partie de la moelle épinière, parcourue par un message nerveux centripète (= vers le centre nerveux, donc vers la moelle épinière). Elle présente une boursouflure, appelée ganglion, qui concentre des corps cellulaires des neurones sensoriels !
Que signifie moteur ?
Le message nerveux acheminé va entraîner une réponse motrice. Tu dois donc comprendre qu’un neurone moteur ou motoneurone, achemine le message nerveux vers la fibre musculaire effectrice.
Tu dois comprendre que le message nerveux, naît au niveau d’un récepteur, qui traduit le stimulus en message nerveux sensoriel. Celui-ci est acheminé par une fibre nerveuse sensorielle (ou sensitive) vers un centre nerveux (= message nerveux centripète). Au niveau du centre nerveux, un relais synaptique, a lieu, entre la fibre sensitive et le neurone moteur. Un message centrifuge autrement dit qui part du centre nerveux, s’achemine le long de l’axone du motoneurone, en direction de la fibre musculaire c’est à dire l’effecteur. Celle-ci recevant le message nerveux, se contracte.

Question 4

Le neurone sensitif…

Possède une dendrite plus longue que son axone.
Une dendrite et un axone sont tous les deux des fibres nerveuses, mais elles différent par le sens de propagation du message nerveux :
- Dans une dendrite le message nerveux va toujours de la synapse vers le corps cellulaire.
- Dans un axone le message nerveux, circule toujours du corps cellulaire vers la synapse.
Transmet le message nerveux de la moelle épinière vers l’effecteur.
Possède son corps cellulaire dans la racine ventrale.
Y a-t-il un ganglion dans la racine ventrale ?
Non ! Donc aucun corps cellulaire dans la racine ventrale. De toute façon, le message nerveux sensoriel est centripète, donc passe par la racine dorsale et non ventrale…
Est parcouru d’un message nerveux centripète.
Plusieurs réponses sont justes.
Deux exactement !
Dans la racine dorsale, on trouve les corps cellulaires des neurones sensoriels, parcourus d’un message nerveux centripète (vers les centres nerveux).
Les corps cellulaires de neurones moteurs, (neurones qui acheminent un message nerveux centrifuge, en direction des organes effecteurs), sont localisés dans la substance grise au cœur de la moelle épinière.

Question 5

Le mouvement volontaire…

Est contrôlé exclusivement par le cerveau.
Est contrôlé exclusivement par la moelle épinière.
Est contrôlé par le cerveau et la moelle épinière.
Est stéréotypé.
Méfie-toi de l’adverbe exclusif ! Il est très restrictif.
Actionnes-tu volontairement des muscles lorsque tu cliques sur ta souris ?
Oui et non… Tu réalises une action volontaire, celle de cliquer ou non sur le bouton. Mais tu ne réfléchis pas aux muscles que tu dois contracter pour réaliser cette action. Ainsi un mouvement volontaire est assez complexe et fait intervenir les deux centres intégrateurs que sont le cerveau et la moelle épinière.
La moelle épinière est un centre nerveux qui peut fonctionner de manière indépendante (exemple du réflexe myotatique), mais qui reçoit également des afférences nerveuses en provenance du cerveau.