Première > Français > Œuvres au programme > Fables, La Fontaine

FABLES, LA FONTAINE

Exercice - La Lionne et l'Ourse, La Fontaine



L'énoncé

La douzième fable du Livre XI de Jean de La Fontaine, La Lionne et l'Ourse (1679)
 
La Lionne et l'Ourse

Mère Lionne avait perdu son fan (1) :
Un chasseur l’avait pris. La pauvre infortunée
Poussait un tel rugissement
Que toute la forêt était importunée.
La nuit ni son obscurité,
Son silence, et ses autres charmes,
De la reine des bois n’arrêtait les vacarmes :
Nul animal n’était du sommeil visité.
L’Ourse enfin lui dit : « Ma commère,
Un mot sans plus : tous les enfants
Qui sont passés entre vos dents
N’avaient-ils ni père ni mère ?
– Ils en avaient. – S’il est ainsi,
Et qu’aucun de leur mort n’ait nos têtes rompues,
Si tant de mères se sont tues,
Que ne vous taisez-vous aussi ?
– Moi, me taire ! moi, malheureuse !
Ah ! j’ai perdu mon fils ? il me faudra traîner
Une vieillesse douloureuse !
– Dites-moi, qui vous force à vous y condamner ?
– Hélas ! c’est le Destin qui me hait. – Ces paroles
Ont été de tout temps en la bouche de tous. »
Misérables humains, ceci s’adresse à vous.
Je n’entends résonner que des plaintes frivoles.
Quiconque, en pareil cas se croit haï des Cieux,
Qu’il considère Hécube (2), il rendra grâce aux Dieux.

La Lionne et l'Ourse, 12, X, Fables, Jean de la Fontaine, 1679.

Notes :

(1) fan : enfant

(2) Hécube : dans la mythologie grecque, épouse de Priam et reine de Troie, qui finit sa vie réduite en esclavage. Mère de 19 enfants, elle les voit mourrir pour la plupart lors de la guerre de Troie. Sa fille Polyxène s'immole par le feu. Son petit-fils meurt aussi de son vivant. Quand elle découvre son plus jeune fils Polydor tué par le roi de Thrace Polymnestor, elle le tue de colère ainsi que ses enfants, et se métamorphose en chienne hurlant de tristresse.


  • Question 1

    Présenter le document.

  • Question 2

    Décrire précisément les rimes de cette fable, avec du vocabulaire vu en cours. Le faire quatrain par quatrain.

  • Question 3

    Décrire les vers avec le vocabulaire vu en cours. On comptera les syllabes des huit premiers vers, on fera le découpage et on mettra en valeur les diérèses s'il y en a.

  • Question 4

    Montrer le registre littéraire de cette fable. Citer le texte.

  • Question 5

    Justifier que ce poème est une fable.

  • Question 6

    A partir de la morale et de l'histoire de la Louve et de l'Ourse, paraphraser simplement l'enseignement de cette histoire.

  • Question 7

    Montrer qu'il y a un enseignement politique, derrière l'enseignement philosophique.

  • Question 8

    Ce récit s'adresse à tout le monde, car nous sommes tous à la fois la Lionne et l'Ourse, cette fable n'est pas destinée qu'aux puissants. Expliquer ce point de vue en expliquant de quoi la Lionne et l'Ourse sont la représentation.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.