Première > Français > Préparer l'oral de français > La question de grammaire (théâtre)

LA QUESTION DE GRAMMAIRE (THÉÂTRE)

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'interrogation

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

L’interrogation se caractérise par l’inversion entre l’ordre sujet/verbe et se termine par un point d’interrogation. Il existe deux types d’interrogations.

 

I. L’interrogation totale

 

L’interrogation totale porte sur l’ensemble de la phrase. Lorsque cette interrogation est exprimée à l’oral, l’intonation est montante. La réponse à cette interrogation se fait par l’emploi du oui et du non. Par exemple : « Rodrigue as-tu du coeur ? »

Lorsque l’interrogation comporte un nom ou un prénom, il est nécessaire d’ajouter un sujet. Par exemple : « Tchen tenterait-il de lever la moustiquaire ? »

 

II. L’interrogation partielle

 

L’interrogation partielle porte sur une partie de la phrase. Lorsque cette interrogation est exprimée à l’oral, l’intonation est descendante. Le terme interrogatif est de plusieurs natures. Il se situe toujours en début de phrase.

- Il peut s’agir d’un pronom interrogatif : qui, que, quoi. Par exemple : « Que serais-je sans toi ? »

- Il peut s’agir d’un terme complexe : qui est-ce qui, qu’est-ce que. Par exemple : « Qu’est ce qu’il se passe ? »

- Il peut aussi être un adverbe interrogatif : combien, où, comment, quand, pourquoi. Par exemple : « Pourquoi riez-vous ? »

 

Attention à l’interrogative indirecte puisqu’il s’agit d’une subordonnée au sein d’une phrase déclarative. Dans le cas d’une interrogative indirecte, il n’y a pas de point d’interrogation, ni d’inversion entre le verbe et le sujet. Ce type d’interrogation s’utilise généralement dans la rédaction d’une question de corpus, d’une dissertation. Par exemple : « Nous nous demanderons pourquoi vous riez. »

 

III. Pragmatique de l’interrogation

 

L’interrogation peut servir pour une demande ou un ordre. Par exemple, pour une demande : « Avez-vous l’heure ? »

Elle peut aussi avoir une valeur déclarative. Généralement une interrogation prend une valeur déclarative dans le cas d’une question rhétorique. Une question rhétorique ne nécessite pas de réponse. Cette question permet de mettre en avant une certaine expressivité du personnage dans la littérature.