Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Roman

ROMAN

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La Ferme des animaux, Orwell - Écrit

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

1945, durant la Seconde Guerre mondiale.

 

Genre

Cette œuvre appartient au genre du roman satirique. Un roman satirique est une critique dissimulée au travers du comique. Cette œuvre est aussi un apologue. Un apologue est un texte servant à illustrer une morale. En d’autres termes, un apologue est une fable.

 

Mouvement

Ce roman ne peut pas être rapproché d’un mouvement littéraire, en raison de sa singularité.

 

Auteur

George Orwell est un pseudonyme. Le véritable nom de l’auteur est Éric Blair. Il est né en 1903, en Birmanie, colonie britannique et a la nationalité britannique. Il a fait ses études en Angleterre. Il retourne en Asie à la fin de ses études. Orwell rejette l’impérialisme anglais, le système colonialiste et prend la décision de rentrer définitivement après son séjour en Asie. Il prend également la résolution de se consacrer à l’écriture.

 

Moments-clés

- Les sept commandements. La ferme des animaux raconte la rébellion des animaux contre les fermiers et la prise de pouvoir des animaux de l’étable. Pour organiser la ferme de manière égalitaire et pacifiste, ils éditent sept commandements. L’acte de réaliser des commandements est une référence explicite aux commandements religieux dans la Bible de l’Ancien Testament. Mais très vite, l’idéal politique de départ s’efface, laissant place à un groupe d’animaux, les cochons et son leader politique un cochon du nom de Napoléon.

- Accession au pouvoir des cochons. George Orwell cite, par ce nom Napoléon, les événements politiques en France à la fin du XVIIIIe siècle, lorsque Napoléon Bonaparte et l’Empire succède à la Ire République, née de la Révolution française. George Orwell propose une lecture de l’histoire de France selon laquelle Napoléon aurait tiré profit de la Révolution française. Dans La Ferme des animaux ce changement de régime engendre un changement également au niveau des commandements édités.

- Changement de commandements. Les nouveaux commandements enjoignent les habitants de la ferme à travailler toujours plus pour le bien commun mais, le lecteur comprend rapidement le caractère aliénant de ces obligations. La révolution des animaux avait mis fin à ce rapport de force entre hommes et bêtes. L’arrivée des cochons au pouvoir change drastiquement la situation, instaurant un nouveau rapport de force au sein de la ferme.

 

Thématiques importantes

- Ce roman interroge les rapports de force. Ces rapports de force prennent formes lorsque des individus qui, originairement ont pris part à la révolution et aux commandements prônant une égalité parfaite, ont récupéré le pouvoir et ont totalement changé les rapports entre les animaux, à leur profit. Ce changement se caractérise par le travail toujours plus dur et aliénant que les bêtes se mettent à réaliser, à la demande de ce groupe d’individus, reprenant, sans le remarquer, leur état de soumission à une puissance.

- La manipulation par la propagande politique est aussi au cœur de ce roman. Sous couvert des animaux, Orwell représente les gouvernements et la manière de gouverner. Pour être plus précis, Orwell veut, par le biais de son roman, dénoncer le régime soviétique, fondé suite à la révolution de 1917. Au moment où Orwell écrit son roman, Staline est déjà au pouvoir et le régime soviétique est un régime totalitaire. Sa critique est en avance par rapport à son temps puisque en 1945, date de publication, le bloc soviétique est vital à l’Europe pour mettre fin au conflit mondial et est donc un allié du Royaume-Uni. C’est pourquoi, au moment de sa sortie, son roman est rejeté.

 

Citation

« les révolutions n’engendrent une amélioration radicale que si les masses sont vigilantes »

C’est une citation de George Orwell, au sujet de son roman, dans une interview. Elle met en valeur l’intrigue de La ferme des animaux.

 

Bonus

Il existe une adaptation animée, datée de 1954, très proche du texte. Il s’agit d’un dessin animé pour adultes, offrant une réflexion politique et philosophique sur les rapports entre les hommes.