Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Roman

ROMAN

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les Liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos - Écrit

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

1782

 

Genre

C’est un roman qui présente une histoire fictive par lettres, qui relève du genre épistolaire.

 

Mouvement

Ce texte appartient au mouvement du libertinage de moeurs. C’est une conception de l’existence qui incline à aller chercher le plaisir immédiat et à long terme et donc à tout faire pour profiter le plus possible de la vie. Cette conception se développe au XVIIIe siècle et avait déjà connu des prémices au siècle précédent. On l’oppose souvent au libertinage érudit, car le libertinage de moeurs porte sur la manière de se comporter, avec une grande liberté, et parfois même une indifférence pour les règles et les lois alors que le libertinage érudit porte sur les idées et notamment sur l’athéisme, le fait de d’adhérer ou pas à une religion, et le plus souvent de critiquer la religion en place.

 

Auteur

Choderlos de Laclos (nom de famille), Pierre de son prénom est un officier. Il s’est rapidement ennuyé dans sa carrière militaire et a mis à profit des périodes de congés pour écrire Les Liaisons dangereuses. Si le roman est plutôt sulfureux, la vie de Choderlos de Laclos est plutôt sage. Il s’est marié, a eu trois enfants et une vie sans vague, sans être un séducteur comme ceux que l’on rencontre dans son ouvrage.

 

Moments clés

- La pari entre Mme de Merteuil et Valmont. Ce sont les deux personnages principaux de l’oeuvre qui sont dès le début du roman dans une relation de compétition et de séduction. L’un comme l’autre ont des problème dans leurs relations aux autres, ils souhaitent les régler par la vengeance et s’utilisent pour assouvir leur vengeance. Quel est ce pari ? Valmont souhaite séduire Mme de Tourvel, femme très vertueuse, fidèle à son mari et donc difficile à séduire. Mme de Merteuil, veuve, rencontre un autre problème : elle est en relation avec un homme dont elle apprend qu’il va se marier avec la fille de sa meilleure amie (Cécile de Volanges). Elle est ainsi vexée que cet homme la délaisse au profit d’une jeune fille et veut se venger de cet homme. Valmont et Merteuil scellent un pacte : elle lui demande de séduire la jeune fille promise à son amant. Valmont accepte à la condition que Merteuil accepte d’avoir une relation avec lui.

- Lettre de Cécile de Volanges à Danceny. Danceny est son maître de musique dont elle est amoureuse. Cécile est promise au mariage à l’amant de Mme de Merteuil et est visée par la séduction de Valmont. Cette lettre est importante car Cécile l’écrit après avoir perdu sa virginité avec Valmont. Celui-ci dicte à Cécile la lettre qu’elle va envoyer à celui qu’elle aime, ce qui se présente comme un dispositif assez pervers qui constitue un des points de scandale de l’ouvrage.

- Duel entre Danceny et Valmont. Danceny va apprendre toute la vérité et en être scandalisé. Il reproche à Mme de Merteuil ce pari et va affronter en duel Valmont et le tuer.

 

Thématiques

- Amour et morale dans leur confrontation : Mertueil, veuve, toujours déçue en amour. Valmont, courant de femme en femme qui cherche la femme idéale. Cécile de Volanges, naïve, qui vient de découvrir la vie amoureuse. Danceny qui aime Cécile mais qui ne peut pas être avec elle. Tous les personnages ont un rapport contrarié à l’amour et y accorde beaucoup d’importance. Ils en viennent à avoir des comportements immoraux et à se poser des questions sur ce qui est moral ou pas.

- Rapports hommes / femmes : Choderlos de Laclos était intéressé par ce thème, il a même rédigé un traité sur l’éducation des femmes quelques années plus tard.

 

Citation

« Je suis née pour venger mon sexe » : Mme de Merteuil met en avant cette idée car elle ne veut pas se laisser dominer par les hommes, notamment au moment où elle ne veut pas être délaissée par son amant.

 

Bonus

Les Liaisons dangereuses, adaptation cinématographique de Stephen Frears (1988).

Valmont, adaptation cinématographique de Miloš Forman (1989).

Dans les deux cas, ce sont des adaptations en costumes, contextualisées, conformes à l’époque. Il en existe d’autres qui transposent le roman à un contexte contemporain (Roger Vadim).