Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Roman

ROMAN

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le Père Goriot, Balzac - Écrit

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

1835, première moitié du XIXe siècle.

 

Genre

Cette œuvre est un roman.

 

Mouvement

Ce roman s’inscrit dans le mouvement réaliste. Le mouvement réaliste, né au XIXe siècle, est fondé en opposition au romantisme qui prône une idéalisation de la vie. Les écrivains réalistes veulent peindre la réalité de leur temps. Ils représentent l’ensemble des milieux sociaux même les plus défavorisés.

 

Auteur

Honoré Balzac est appelé, à la fin de sa vie, Honoré de Balzac en raison de son anoblissement. Balzac est un écrivain et un homme de son temps. Il a entrepris de nombreux projets pour pouvoir s’assurer des revenus réguliers lui permettant de se livrer librement à sa passion, l’écriture. Il a tenté d’ouvrir notamment une imprimerie, au début de sa vie. Il alternait entre fortune et faillite. Balzac est l’auteur de La Comédie humaine, grande fresque romanesque de plusieurs romans dans laquelle on trouve des personnages récurrents. Ce modèle littéraire sera repris par Zola avec les Rougon-Macquart.

 

Moments-clés

- Incipit : Le dîner de Rastignac. Étant le début du roman, cette scène est également la scène de rencontre entre le personnage principal du roman et le lecteur. Rastignac est un jeune provincial venu s’installer à Paris. Il loge dans la pension de la mère Vauquer. Le dîner de Rastignac permet de présenter tous les protagonistes du roman et l’intrigue. Le lecteur est initié, comme Rastignac, à une réalité qu’il ne connaît pas.

- Explicit : La mort du père Goriot. Le père Goriot est un des pensionnaires de la mère Vauquer. Rastignac assiste à la mort du père Goriot, tandis que les filles de l’homme sont absentes. Le père Goriot a sacrifié sa fortune pour ses filles. L’enterrement du père Goriot se déroule, une fois encore, sans ses filles, en seule compagnie de Rastignac. Rastignac règle les frais du croque-mort. Cet enterrement fonde le désir de vengeance de Rastignac, comprenant l’inhumanité de la société de son temps. Il devient ambitieux et se rend à un dîner organisé par la fille du père Goriot, mariée à un riche banquier. Le roman prend fin sur ce dîner, formant une boucle, reliant le début et la fin du roman.

 

Thématiques importantes

- Héroïsme romanesque. Eugène de Rastignac incarne un personnage naïf au début du roman grandissant au fil des péripéties auxquelles il est confronté. Son caractère héroïque apparaît au cours du roman. Il est important de cerner l’élément changeant le personnage principal en héros romanesque.

- Roman d’initiation. Le héros perd ses illusions pour devenir averti et lucide.

- Thème de l’amour intéressé, récurrent dans les œuvres de Balzac, il est ici au cœur de l’intrigue.

 

Citation

« À nous deux maintenant ! »

Phrase de Rastignac à la fin de l’enterrement du père Goriot, lorsqu’il surplombe Paris dans le cimetière du Père Lachaise. Il domine cette ville de par sa vue élevée de la capitale.

 

Bonus

Pour amplifier la connaissance du roman, il est possible de regarder l’adaptation cinématographique de J.-D.Verhaeghe avec, dans le rôle du père Goriot, Charles Aznavour. Ce film permet de comprendre l’organisation sociale du XIXe siècle et la vie en pensionnat.