Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Roman

ROMAN

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Manon Lescaut, Prévost - Oral

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Questions sur l’ensemble de l’œuvre

 

Est-il un roman ou des mémoires ?

Cet ouvrage est un roman et un mémoire. Il s’agit d’un roman car l’histoire est fictive. Elle raconte les aventures d’un personnage. Il s’agit aussi d’un mémoire car le roman est rédigé comme les mémoires du personnage chevalier des Grieux, avec une focalisation interne et présenté comme un compte rendu des événements de la vie du personnage.

 

Comment qualifier ce roman ?

Au XVIIIe siècle, plusieurs types de romans se développent. Le roman libertin représente les passions exacerbées, lui offrant une fin moralisatrice à l’issue négative pour les personnes ayant succombé à leurs passions. Le roman sentimental expose les passions de manière plus nuancée, et à la condamnation moins sévère. Manon Lescaut s’apparente plus au roman sentimental.

 

II. Questions sur la première rencontre

 

Cette scène est-elle topique ?

L’adjectif topique vient du terme topos. Topos désigne en grec un lieu commun à cliché. La question porte sur les codes d’une scène de rencontre amoureuse afin de définir si l’extrait correspond à ces codes. La rencontre amoureuse débute par l’échange d’un regard, conduisant à un coup de foudre et à un rapprochement spatial des deux personnages. Par exemple, dans La Princesse de Clèves, la princesse et le duc de Nemours se sont échangés des regards au cours d’une première rencontre et lors d’une seconde rencontre, ils sont amenés à danser ensemble, entraînant un rapprochement des corps. Dans le cas de Manon Lescaut tous les codes ne sont pas respectés. Des Grieux regarde Manon mais le narrateur n’insiste pas sur le retour de regard de Manon envers des Grieux. L’échange des regards est à sens unique. Leur rapprochement est très rapide. Ils engagent la conversation avec un naturel qui étonne des Grieux. La scène de rencontre du chevalier et de Manon est bien topique.

 

Que présage cette rencontre entre des Grieux et Manon ?

Cette scène est marquée par la rapidité. Les personnages, s’étant à peine aperçus, se mettent à discuter avec une grande familiarité. Cette scène présage la démesure, la précipitation et le manque de raison entourant leur relation tout au long du roman. Cette rencontre présage le tumulte de la passion, la précipitation de décisions malheureuses.

 

III. Question sur l’explicit (la mort de Manon)

 

En quoi le paysage est-il important ?

La mort de Manon intervient après qu’elle soit partie pour le Nouveau Monde, l’Amérique, en tant que fille de joie et prisonnière et que le chevalier, l’ayant suivi, la libère et la fasse fuir dans le désert. Manon meurt aux côtés du chevalier, dans ce désert. Le paysage est à la fois un décor et une métaphore du sentiment, de l’état d’âme du personnage. Le désert représente l’isolement et la solitude puisque ses deux personnages, livrés à eux-mêmes, sont incompris du monde entier et leur couple est condamné. Cette mort se reflète dans le paysage.