Seconde > Allemand > Grammaire > Les indications de temps et de lieu

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les indications de lieu

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Les indications de lieu sont utiles pour situer une action, une personne ou quelque chose dans l’espace. On va différencier des situations qui permettent de choisir si on parle d’un lieu où l’on va ou d’un lieu où l’on se trouve. C’est ce que l’on appelle, le locatif et le directif.

Locatif : on décrit le lieu où se trouve quelque chose de statique, c’est la réponse à la question : « Wo? ».

Directif : à l’inverse, on détaille un mouvement, un déplacement, jusqu’au lieu où sont les personnes, c’est la réponse à la question : « Wohin? ».

 

 

Locatif

Directif

Prépositions spatiales mixtes

In der Schule

(préposition+ Datif)

In die Schule

(préposition+ Akkusatif)

Cas particuliers

Zu Hause

In Wien

Bei meiner Tante

Nach Hause

Nach Wien

Zu meiner Tante

Verbes de position /

déplacement

Liegen

Stehen

Sitzen

Hängen

Legen

Stellen

Setzen

Hängen

Adverbes

Hier ≠ Dort

Links ≠ Rechts

Unten ≠ Oben

Hierhin ≠ Dorthin

Nach links ≠ Nach rechts

Nach unten ≠ Nach oben

 

I. Prépositions spatiales mixtes

 

hiboux

 

Il en existe de nombreuses en allemand, par exemple, pour pouvoir se situer dans l’espace à côté d’un objet, on peut utiliser in pour dire dans ou encore hinter pour dire derrière, etc.

Ces prépositions spatiales sont « mixtes » parce qu’elles peuvent être suivies soit du locatif soit du directif. On indique le lieu où l’on est en utilisant le datif et le lieu où l’on va, en utilisant l’accusatif.

Par exemple, pour l’école, on peut dire « in der Schule », pour dire que je m’y trouve, et à l’inverse si je m’y rends : « in die Schule », on a l’article à l’accusatif qui nous indique qu’on est en direction pour aller à l’école. Cela marche avec toutes les autres prépositions sur l’image.

Attention, il existe aussi d’autres prépositions, mais qui ont un cas obligatoire, par exemple :

- durch, qui signifie à travers est forcément suivie de l’accusatif.

- Bei est une préposition qui impose toujours le datif et qui signifie chez.

Il en existe quelques autres exemples, mais globalement pour la plupart des prépositions,  il faut faire le choix entre le locatif et le directif et choisir le cas pour placer après votre préposition.

 

II. Cas particuliers

 

Il existe trois principaux cas particuliers, souvent utilisés :

- Quand je veux dire que je suis à la maison, je suis dans le cas du locatif : « Ich bin zu Hause ». On a la préposition zu. À l’inverse, si je rentre à la maison, ça sera le directif avec nach : « Ich gehe nach Hause ».

- Quand je veux utiliser un nom géographique, par exemple le nom d’une ville ou d’un pays, je peux utiliser in quand je m’y situe. Un exemple serait : « Ich wohne in Wien », donc j’y suis, j’y habite. Si à l’inverse, je veux y aller, ce serait « Ich gehe nach Wien ». Ça marche aussi pour « nach Deutschland ».

- Quand je veux traduire chez en allemand, je vais devoir distinguer. Si je me trouve chez ma tante, par exemple : « bei meiner Tante », c’est la préposition bei plus le lieu où je me trouve. Si, par contre, je vais chez ma tante, c’est la préposition zu

 

III. Verbes de position / déplacement

 

Pour se situer dans l’espace, on peut aussi utiliser un verbe de position, si on est dans la cadre du locatif, ou un verbe de déplacement, si on est dans le cadre du directif. On détaille quatre situations spatiales différentes : l’idée d’horizontalité, de verticalité, l’idée d’être assis ou de s’asseoir et enfin l’idée d’être accroché.

Premier cas de figure, on veut parler de quelque chose qui est situé en position allongée, imaginons une cuillère sur une table, elle est forcément posée à l’horizontale. On utilise le verbe liegen.

Si, au contraire, l’objet dont on  parle est placé à la verticale, on aura stehen, par exemple pour décrire la position d’une bouteille sur une table.

Pour dire être assis on aura sitzen et hängen pour dire être accroché.

À l’inverse, si on associe ces verbes à une action : par exemple poser quelque chose de manière horizontale ou verticale sur une table, ou bien s’asseoir, ou encore aller accrocher quelque chose, il y a cette idée de directif, de direction. On a donc legen, stellen, setzen et hängen, qui sont combinés avec l’accusatif.

 

IV. Adverbes

 

Les adverbes permettent aussi de localiser dans l’espace. On en a choisi quelques-uns, mais il en existe beaucoup d’autres.

Pour le locatif, si je souhaite indiquer ici ou là-bas, j’utilise hier et dort. Si je me rends à un endroit, je vais là-bas, j’utilise le directif avec dorthin et hierhin.

De même, pour indiquer la gauche ou la droite, on utilise links ou rechts qui devient en directif nach links et nach rechts.

La même chose se passe pour le bas et le haut, unten et oben, on aura donc vers le bas : nach unten et vers le haut : nach oben.