Le Blog
des Bons Profs !

Apprendre par coeur, est-ce vraiment utile et efficace ?

Posté par Laurence | 30/10/2018 |

Les incontournables du par coeur

A l’évidence, apprendre par coeur a d’immenses intérêts dans de nombreux apprentissages. Cela permet d’avoir des connaissances, des repères, des outils, des réflexes, des schémas corporels et émotionnels aussi.

C’est une technique fondamentale utilisée à l’école mais pas seulement : les sportifs, les artistes et les professionnels utilisent aussi l’apprentissage par coeur pour réaliser certaines tâches. Doit-on pour autant en faire l’outil principal de nos apprentissages ?

Pas si sûr..

Les limites du par coeur

Il y a des écueils possibles dans ce type d'apprentissage. C’est un gros travail qui nécessite beaucoup de répétitions et d’efforts. A long terme, on peut oublier ce que l’on a appris si on a mal intégré la notion. L’exemple du bachotage le confirme : de nombreux lycéens ingurgitent en quelques semaines des notions qu’ils auront hélas oubliées après l’été.

Bien plus grave, on risque d’apprendre sans comprendre, ce que les professeurs constatent chaque jour dans les classes. C’est le fameux élève qui ânonne sa leçon sans rien comprendre à ce qu’il récite.

soutien scolaire en ligne, révisions, collège, lycée

Alors que faut-il apprendre par coeur ?

Pour savoir quand apprendre par coeur, il faut réussir à distinguer les tâches d’apprentissages.

Le par coeur s’impose pour les tables de multiplication, des mots de vocabulaire, un texte de théâtre, des dates en Histoire géographie, des citations en littérature... pas d’autres choix ! Dans d’autres situations, le par coeur n’est pas nécessaire: rédiger une dissertation, réfléchir à un problème nouveau de mathématique, argumenter un texte de langue. Entre les deux, il existe tout un tas de situations intermédiaires : Comment par exemple connaître toutes les formule mathématiques d’un même chapitre ?  Doit-on d’ailleurs les apprendre toutes par coeur ou seulement certaines. Ne peut-on pas chercher des liens entre elles pour pouvoir ensuite les retrouver facilement?

Apprendre par coeur est un effort coûteux pour le cerveau, cela demande de longues phases de répétitions et la maîtrise de techniques efficaces de mémorisation.

Si un chapitre de maths comporte 8 formules, il faudra les apprendre une par une. Mais parfois, en apprenant uniquement les 4 formules principales, on peut retrouver les autres astucieusement et économiser ainsi des efforts d’apprentissage. Et ce temps gagné, on peut l’utiliser à s’exercer sur ce chapitre. La bonne démarche est donc toujours de penser à créer des liens entre les notions à apprendre. Les moyens mnémotechniques illustrent bien ce fonctionnement de notre cerveau.

En bref, l’idéal est d’apprendre par coeur ce qui est indispensable et rien de plus. Quitte ensuite à retrouver toutes les notions à retenir par étapes successives.Un bon moyen pour réactiver ses connaissances est d'apprendre le plan de la leçon par coeur : le titre du chapitre et celui de chaque partie et paragraphe. En mémorisant la structure du cours, le cerveau retrouvera plus facilement l'emplacement des idées clés.

Un travail intelligent consiste donc toujours à se demander : existe t-il un autre moyen que le par coeur pour retenir cette notion ? Avoir cette démarche est un atout majeur pour retenir durablement ce que l’on apprend.

Commentaires