Le Blog
des Bons Profs !

Réussir son entrée en 5e

Posté par Sabrina | 22/09/2020 |

L’entrée en 5e coïncide avec le début du Cycle 4. Il durera 3 ans, jusqu’à la fin du collège et se terminera par le DNB (Diplôme nationale du Brevet).

Les programmes officiels ne sont plus créés pour les classes mais pour le cycle. 

Cela signifie par exemple qu’un élève devra maîtriser plusieurs notions sur les fractions en mathématiques mais qu’il aura trois ans pour toutes les découvrir.

Les professeurs auront donc le choix de l’ordre des chapitres : il sera donc possible qu’un élève apprenne une notion en cinquième alors qu’un autre professeur la proposera en quatrième à ses élèves.

La 5e est la classe typique de la préadolescence. Les filles dont le développement physique est plus précoce débutent leur adolescence ce qui n’est pas le cas de la majorité des garçons. Ces âges de grande mutation ont parfois des impacts sur le travail ou la motivation et les jeunes ont un besoin maximum d’attentions de la part des adultes (en dépit de leurs revendications contraires qu’il ne faut pas croire).

 

Ce qui l’attend en 5e

Les enseignements obligatoires

Son programme de l’année se répartit entre 11 matières à raison de 26 heures de cours par semaine. 

Une deuxième langue vivante apparaît et les matières scientifiques ont désormais des horaires dédiées (SVT, physique-chimie et technologie)

enseignements obligatoire 4ème.png

 

Les enseignements facultatifs 

  • Langues et cultures de l'Antiquité (latin, grec) 
  • Bilangues : une deuxième langue vivante étrangère ou régionale
  • Langues et cultures régionales 
  • Langues et cultures européennes 

 

Une évaluation en début d’année

Dès la rentrée, entre le 14 septembre et le 2 octobre 2020, votre enfant sera évalué en maths et en français. Cette évaluation d’une heure par matière se fera en ligne sur une plateforme numérique en classe. Elle permettra au professeur principal d’évaluer le niveau global de ses élèves dans ces deux matières principales pour ensuite leur octroyer des heures d’accompagnement personnalisé si besoin.

Ces évaluations ne sont pas notées et il n’est pas nécessaire de s’y préparer en amont. Le professeur principal vous en adressera le bilan après résultats.

 

Nos conseils pour accompagner votre enfant 

  1. Continuez à suivre ses devoirs

Bien que ce soit sa deuxième année de collège, il peut avoir besoin d’être suivi. En 5e, ses devoirs ne doivent pas l’occuper plus d’une heure, deux, grand maximum s’il y a un contrôle à préparer.

Si votre enfant est déjà autonome, un coup d’oeil rapide le soir sur son agenda en ligne suffira. Prenez le temps en revanche, à l’occasion, de l’interroger sur ses leçons et revoir les exercices qui lui ont posé des difficultés.

Si à l’inverse, il manque d’organisation, de motivation et se disperse, prenez le temps de vous asseoir à ses côtés durant ses devoirs jusqu’à ce qu’il gagne en autonomie et s’organise mieux

 

  1. Faites ensemble une check list du soir pour vérifier :
  • qu’il a bien préparé son sac avec les affaires du lendemain : livres, cahiers, matériel, affaires de sport… 
  • que les mots dans le carnet de correspondance ont été signés
  • qu’il a préparé sa tenue du lendemain
  • qu’il a mis son réveil.

Vous pourrez espacer ces vérifications au cours d’année pour manifester votre confiance à son égard.

 

  1. Aidez votre enfant à organiser son travail sur la semaine

Ensemble, vous pouvez lister par ordre de priorité sur une semaine les devoirs à faire, les contrôles à réviser, les sorties et activités extra scolaires. En bref, faîtes un inventaire de ce qui est le plus urgent et ce qui peut attendre.

Votre enfant aura moins tendance à s’éparpiller et travaillera plus efficacement. 

 

  1. Restez à l’écoute de votre enfant

Votre enfant a besoin de se sentir en confiance pour grandir et progresser. En 5e, il va devoir intégrer de nouvelles méthodes de travail et apprendre à devenir autonome. N’hésitez pas à l’encourager dans ses efforts et à souligner ses progrès, mêmes minimes.

 

  1. N’attendez pas pour rencontrer son professeur principal 

Si vous sentez votre enfant perdu, angoissé, si votre situation familiale est compliquée et peut avoir des répercussions sur le travail de votre enfant et son bien être en classe, n’hésitez pas à en parler avec son professeur principal. 

Commentaires