Le blog des Bons Profs

Réussir son oral de rattrapage au bac

Article publié le 30 Jun 2021

Le 6 juillet, votre ado saura s'il fait partie des heureux bacheliers. Mais si ce n'est pas le cas et que sa note se situe entre 8 et 9,99 de moyenne générale à ses épreuves, il sera admis au repêchage qui a lieu entre le 7 et le 9 juillet. Tout ne sera donc pas perdu puisqu'il disposera alors d’une seconde chance pour avoir son diplôme cette année. Mais il va devoir, dans un laps de temps très court, optimiser ses révisions. Il va avoir très peu de temps pour s’y préparer. Mais pas de panique pour autant ! C’est le moment de lui apporter votre soutien et de l’encourager activement.

Quelle stratégie adopter pour obtenir un maximum de points ?

Votre ado va devoir choisir deux matières qu’il présentera à l’oral. Ce choix est évidemment stratégique. L’objectif est d’obtenir un maximum de points pour mettre toutes les chances de son côté. Alors, autant privilégier les matières à fort coefficient où il a obtenu une note d’écrit assez basse. S’il a du mal à faire un choix, vous pouvez le conseiller en comparant sa note d’écrit au bac avec sa moyenne pendant l’année. Cela peut être un bon indicateur du nombre de points qu’il pourrait rattraper à l’oral.

Exemple : s’il a eu 6 en maths à l’écrit, coefficient 7, mais que sa moyenne de l’année s’élevait à 10, il peut espérer rattraper 28 points (4 x 7) à l’oral.

Quel que soit son choix, il devra se décider très rapidement. Dans certains établissements, on lui demandera de choisir ses matières le jour même des résultats.

Comment réviser efficacement en 2 jours ?

En si peu de temps, il va devoir prioriser ses révisions pour aller à l’essentiel. Si votre ado a fait des fiches pendant l’année, c’est le moment de les relire. S’il sollicite votre aide, faites-lui réciter les définitions, propriétés, formules ou dates selon les matières qu’il aura choisies. Ce sont autant d’éléments qui lui seront nécessaires pour construire son introduction et bien démarrer son oral. S’il se sent un peu léger sur certaines parties du programme, proposez-lui de visionner les rappels de cours en vidéo des Bons Profs qui font le point en moins de 10 minutes sur l’essentiel à retenir pour chaque notion. Enfin, il peut refaire quelques exercices d’annales ou, a minima, consulter les corrigés pour s’imprégner d’un maximum de problématiques et de plans détaillés.

Comment mettre toutes les chances de son côté durant l’épreuve ?

L’épreuve de rattrapage au bac dure 40 minutes réparties entre 20 minutes de préparation et 20 minutes d’oral. Les examinateurs attendent de votre enfant qu’il articule son exposé autour d’une problématique qu’il annoncera en introduction suivie d’un plan et d’une brève conclusion.

Si votre enfant choisit les maths au rattrapage, il aura 2 questions à traiter :

  • Un exercice qui peut prendre la forme d'une partie d'un exercice de type bac
  • Une question plus ouverte de connaissance.

S'il a choisi les maths, spécialité maths, dans ce cas, il aura 2 questions à traiter :

  • Une question portant sur le programme obligatoire
  • Une question portant sur le programme de spécialité.

S'il choisit de passer l'histoire géographie, il devra répondre à

  • une question en histoire
  • et une question en géographie, sachant que l'une des deux sera accompagnée d'un document à analyser.

Nous conseillons à votre enfant de bien gérer son temps aussi bien pendant la préparation que lors de son exposé oral. Il doit veiller à ne pas dépasser 10 minutes par question pour être sûr de pouvoir traiter les deux exercices. Il n'est pas obligé de traiter les questions dans l'ordre ; il peut commencer son travail de préparation et l'exposé par la question avec laquelle il est le plus à l'aise pour se mettre en confiance. Enfin, nous lui recommandons de n'écrire au tableau (pour les matières scientifiques surtout) que le strict nécessaire, à savoir les calculs et les formules et d'éviter au maximum de lire son brouillon.

Pour l’entraîner à exprimer clairement ses idées, à argumenter, dialoguer, proposez-lui votre aide. S’il ne veut pas répéter avec vous, ses copains, cousins, frères et sœurs peuvent très bien jouer de rôle de l’examinateur.

Enfin rassurez votre ado sur sa capacité à réussir. Croyez en lui et dites-le-lui. Il n’y a rien de tel pour doper sa confiance et l’inciter à faire de son mieux. Rappelez-lui que les professeurs ne sont pas là pour le piéger mais, bien au contraire, pour le repêcher en s’assurant qu’il a acquis les bases dans la matière qu’il présente.

S’il parvient à démontrer qu’il est motivé, qu’il s’est préparé avec sérieux et qu’il a un minimum de connaissances, alors, le bac, c’est gagné !

Bon courage !

Invitation à tester Les Bons Profs gratuitement pendant 7 jours