Le blog des Bons Profs

Tout ce qu’il faut savoir sur la correction des copies du bac

Article publié le 17 juin 2022

Maintenant que les épreuves du bac sont presque terminées, les élèves vont devoir attendre patiemment le 5 juillet pour avoir leurs résultats. C’est le temps qu’il faut aux professeurs pour corriger les copies. Mais comment cela se passe-t-il exactement ? On vous explique tout.

 

Qui corrige vos copies du bac ?

Les professeurs sont convoqués par l'Éducation Nationale pour corriger les copies du bac de la matière qu’ils enseignent. Il n’y a pas d’autres prérequis que celui d’être professeur pour être choisi comme correcteur. La sélection est donc aléatoire.

Les copies leur sont distribuées au hasard et c’est parti pour le travail de correction.

Un professeur peut-il tomber sur la copie d’un de ses élèves ?

Les copies étant rendues anonymes, le professeur ne sait pas à quel élève appartient la copie qu’il corrige. Seul le lycée où a étudié le candidat est connu. Souvent, le correcteur se voit affecté une zone différente de celle de son lieu d’exercice. Cela diminue le risque d’avoir sous les yeux la copie d’un élève qu’il connaît. 

Le saviez-vous ? tout signe distinctif sur une copie peut entraîner l’annulation de l’épreuve pour le candidat. Il est donc formellement interdit à l’élève d’y mettre un message pouvant donner un indice sur son identité.

Combien de copies reçoit le correcteur ?

En moyenne, chaque professeur reçoit 150 copies avec un temps estimé par copie de 15 minutes. Mais cela varie en fonction des matières à corriger. Pour la philosophie et le français, par exemple, lire et corriger des commentaires et des dissertations demande du temps.

Comment sont notées les copies ? 

Cette année, à l’issue des épreuves, les copies du bac, sont scannées et transférées sur une plateforme dédiée aux enseignants.

Une réunion d’entente a lieu en amont des corrections pour que tout le monde soit informé du barème de notation. Il y a entre autres la consigne d’éviter de mettre un 0/20 sauf dans le cas extrême où le candidat rend copie blanche. A l’inverse, même s’il n’existe pas de copie parfaite, mettre 20/20 est possible pour certaines copies qui se détachent de la masse. Mais le sésame n’est pas délivré facilement.

En fin de correction, une commission d’harmonisation a lieu. Elle est chargée de vérifier les moyennes de correction de chaque correcteur et de s’assurer qu’il n’y a pas un écart trop important. Si cela est constaté, alors le paquet de copies concerné est examiné à nouveau pour harmoniser les notes. Le but est d’éviter une notation trop sévère ou à l’inverse trop laxiste.

Les notes finales sont ensuite rentrées dans le logiciel de la Maison des Examens par le professeur. L’identité du candidat est alors dévoilée. 

Que se passe-t-il quand un candidat échoue ?

Un jury de correcteurs se réunit ensuite pour consulter les dossiers des candidats qui ont échoué. Ils peuvent ainsi déterminer s’ils sont admissibles ou pas au rattrapage. Pour cela, ils se basent sur leur dossier scolaire et sur l’avis favorable ou non émis par le principal sur le bulletin du 3ᵉ trimestre.

Et si on n’est pas d’accord avec sa note, peut-on avoir accès à sa copie ? 

À partir du 5 juillet, date des résultats du bac, il est possible de consulter sa copie du bac sous certaines conditions :

  • Il faut en faire la demande auprès de son centre d’examen. 
  • Les copies sont disponibles pendant 3 jours après l’annonce des résultats. 
  • Passé ce délai, les élèves ont un an pour faire une demande écrite au service des examens et recevoir une photocopie de la copie d’examen.

Les copies du bac ont une notation justifiée et visible en haut de la copie selon un barème officiel. Les élèves pourront ainsi : 

  • voir le barème et la correction
  • comprendre la notation 
  • constater, le cas échéant, une erreur dans la correction.

Invitation à tester Les Bons Profs gratuitement pendant 7 jours