Le Blog
des Bons Profs !

Trouver un job d’été quand on a moins de 18 ans, c’est possible !

Posté par Laurence | 14/05/2019 |

  vacances_ete

Trouver un petit boulot d’été pour enrichir son CV, acquérir une première expérience professionnelle ou tout simplement gagner un peu d’argent, c’est possible même quand on a moins de 18 ans.

La loi française l’autorise dès 14 ans mais les formalités administratives et l’inexpérience des jeunes sont dans la réalité, un frein important côté employeurs.

Tout devient plus facile à partir de 16 ans. Avec une bonne dose de motivation et de bons conseils, ce n’est pas mission impossible !

Pour pouvoir travailler entre 14 et 16 ans, il faut:

l’autorisation des parents ou des représentants légaux

• un avis favorable du médecin du travail

• l’autorisation de l’inspection du travail: celle-ci doit être demandée 15 jours avant l’embauche par l’employeur. L’inspection du travail dispose alors de 8 jours pour y répondre. Passé ce délai, l’autorisation est considérée comme acquise.
La durée du travail est de 35h hebdomadaires et de 7h maximum / jour.

Certains emplois sont strictement interdits:

• le travail de nuit

• les emplois dangereux

• certains travaux pénibles incluant le port de charges


Côté rémunération, il faut s’attendre au moins à 80% du SMIC sauf convention collective plus favorable.

Entre 16 et 18 ans, les formalités sont moins contraignantes. Il suffit de:

• l’autorisation des parents ou des représentants légaux

• l’avis favorable du médecin du travail
La durée du travail est de 35h hebdomadaires et de 8h maximum / jour.

Certains emplois sont là aussi strictement interdits:

• le travail de nuit

• les emplois dangereux

• certains travaux pénibles incluant le port de charges


Côté rémunération, il faut s’attendre à au moins 80% du SMIC avant 17 ans sauf convention collective plus favorable et au moins 90% du SMIC entre 17 et 18 ans.


Quels sont les secteurs qui recrutent ?

Le tourisme, l'hôtellerie, la restauration, les clubs de vacances mais aussi la grande distribution, le télémarketing, les gardes d’enfants ou d’animaux sans oublier l’agriculture...

Comment s’y prendre pour décrocher le job ?

Commencez par préparer CV et lettres de motivation en mettant en avant vos compétences et votre motivation, plus que vos diplômes. Si vous avez un bon niveau en langues, c’est le moment de le faire savoir, surtout si vous postulez dans le secteur touristique. 

Pour trouver le petit boulot de vos rêves, tous les moyens sont bons: petites annonces déposées à l’office du tourisme, dans les commerces de votre quartier, consultez les sites spécialisés, déplacez-vous directement pour remettre votre CV en main propre, n’hésitez pas à utiliser votre réseau…

Question timing, n’attendez pas la dernière minute pour vous manifester. Vous pouvez envoyer vos candidatures dès le mois d’avril, quitte à relancer régulièrement si vous n’avez pas de réponse rapidement.

Quel type de contrat pour ces emplois saisonniers ?

Vous signerez un CDD sans prime de précarité. Il doit être établi en bonne et due forme et doit mentionne

  • le motif du recrutement
  • la durée du contrat
  • la période d’essai
  • les horaires
  • la nature de la mission confiée
  • la rémunération

En conclusion :

Travailler l’été sans être majeur, c’est possible ! Mais attention, la concurrence est rude alors lancez-vous dès maintenant dans vos recherches pour mettre toutes les chances de votre côté. 

Commentaires