Cinquième > SVT > Le corps humain et la santé > Fonctionnement de l'organisme et effort

FONCTIONNEMENT DE L'ORGANISME ET EFFORT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire : du repos à l'effort

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire peuvent être mesurées par l’intermédiaire de machines. Au niveau du cœur, on peut placer des électrodes qui permettront de mesurer la FC. Pour la FR, il suffit de respirer dans une machine avec des tuyaux qui vont mesurer l’air qui rentre et qui sort et ainsi à quelle fréquence on respire.

Si on fait des mesures de la FC et de la FR avant, pendant et après l’effort physique, on va constater une augmentation importante de ces deux fréquences au moment de l’effort.

 

 

Avant

Pendant

Après

FC (bpm)

65

130

85

FR (mpm)

14

29

22

 

La fréquence cardiaque

Avant l’effort, elle est d’environ 65 bpm (la valeur standard étant comprise entre 60 et 70). Pendant l’effort, si celui-ci est important, la FC va dépasser les 100 bpm, même si cette valeur peut varier d’un individu à l’autre et elle sera d’autant plus faible selon si l’individu est sportif, en bon santé, jeune, etc. Dans l’exemple pris dans le schéma, l’individu monte à 130 bpm pendant l’effort et il va redescendre lentement après l’effort vers sa valeur standard. Si la mesure est faite quelques minutes après l’effort, on sera à 85 bpm.

 

La fréquence respiratoire

La FR au repos a une valeur standard comprise entre 12 et 15 mouvements par minute. Dans l’exemple choisi, l’individu avait 14 mouvements par minute au repos. Cette fréquence peut doubler voire même plus. Pendant l’effort, l’individu va respirer beaucoup plus vite et il va avoir des mouvements respiratoires plus amples. Dans l’exemple, on a mesuré une valeur de 29 mouvements par minute, et après l’effort la FR va redescendre lentement vers sa valeur de repos. Une ou deux minutes après l’effort, on sera autour de 22 mouvements par minute.

 

Conclusion

 

Ces deux fréquences présentent une valeur au repos qui est relativement standard et elles augmentent fortement pendant l’effort puis elles redescendent progressivement vers leurs valeurs de repos.

L’augmentation de la FC va permettre de distribuer le sang plus vite vers les organes pendant l’effort physique, et l’augmentation de la FR va permettre d’approvisionner mieux le corps en dioxygène au niveau des poumons.