Cinquième > SVT > Le corps humain et la santé > Habitudes alimentaires

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'obésité, une maladie liée aux mauvaises habitudes alimentaires

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Aujourd’hui, la faim existe encore dans certaines régions du monde, mais dans les pays riches et notamment le nôtre, la France, il y a de plus en plus de personnes obèses. C’est un problème de santé majeur car l’obésité a des conséquences graves sur l’ensemble de la santé des personnes touchées.

 

I. Facteurs de l'obésité

 

Cette obésité est due à ce que l’on mange mais aussi la façon dont on le mange. Les aliments qui font le plus grossir sont les aliments gras, salés et sucrés mais également la façon dont on les consomme.

En général, en France, nos repas sont de plus en plus rapides, on a tendance à grignoter beaucoup et à être trop sédentaire (à ne pas faire assez d’activité physique). Les aliments peuvent être consommés devant les écrans, ce qui implique qu'on ne se rend pas compte que l’on mange trop.

Si notre corps stocke plus de nutriments et notamment plus du gras que ce qu’il ne dépense pour apporter de l’énergie à nos organes, on passe en surpoids.

 

II. Calcul du surpoids

 

Ce surpoids peut être mesuré grâce à l’Indice de Masse Corporelle : l’IMC.

$IMC=\dfrac{MASSE \ (kg)}{TAILLE^2\ (m)}$

 

La formule mathématique qui permet de calculer l’IMC est de diviser la masse en kilogramme par la taille en mètre au carré. Par exemple, pour une personne qui mesure 1,50 m et qui pèse 50 kg, l’IMC est de 50/(1,5)2 = 22,2.

En général, on considère cette IMC sans unité. Un IMC est considéré comme :

- Normal pour la santé : de 18,5 à 25

- Surpoids : > ou = à 25

- Obésité : > ou = à 30

Ces valeurs peuvent légèrement varier en fonction de l’âge. Il existe des courbes de l’IMC associées à chaque âge en particulier au cours du développement de l’enfant et de l’adolescent. L’IMC considéré n’est pas exactement le même que pour les personnes adultes.

Quand l’IMC est supérieur ou égal à 40, on parle d’obésité morbide, c’est-à-dire que la personne est directement en danger de mort.

 

III. Conséquences de l'obésité et solutions

 

L’obésité pose de nombreux problèmes dans le corps :

- problèmes articulaires : les articulations sont déformées et ont du mal à porter l’ensemble du poids du corps ;

- problèmes circulatoires : les vaisseaux sanguins travaillent trop et peuvent entraîner des accidents vasculaires cérébraux ou des infarctus au niveau du cœur ;

- problèmes de diabète : surplus de sucre dans le sang qui petit à petit peut détruire les organes.

Pour revenir à un IMC compatible avec un bonne santé et un poids dans lequel on se sent bien physiquement et mentalement (puisque l’obésité peut être source d’exclusion et de mauvaise estime de soi), il y a la nécessité d’une éducation à la nutrition, il faut apprendre à manger mieux dans des quantités raisonnables et dans de bonnes conditions. Il faut aussi apprendre à avoir des habitudes sportives qui permettent de dépenser l’énergie que l’on a dans notre alimentation et enfin, il ne faut pas oublier que l’obésité peut avoir des origines génétiques. Il existe des prédispositions familiales qui font que l’on a tendance à grossir plus que dans d’autres familles. Dans ces familles en particulier, il est très important de faire, dès le plus jeune âge, attention à son poids, à ce que l’on mange et à la façon dont on mange.