Cinquième > SVT > Le corps humain et la santé > Les microbes

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Des mesures d'hygiène pour lutter contre les microbes

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Hygiène : ensemble des pratiques de la vie quotidienne qui visent à rester en bonne santé. Ce qui veut dire éviter d’être contaminé par des agents pathogènes (virus, bactéries, champignons, etc), qu’ils se développent dans le corps et qu’ils provoquent une infection.

 

Pour cela, il existe un certain nombre de mesures préventives :

- hygiène corporelle (prendre soin de son corps),

- hygiène alimentaire (faire attention à ce que l’on mange et à l’état des aliments que l’on consomme),

- hygiène matérielle (prendre soin, nettoyer les objets de notre quotidien pour éviter qu’ils soient une source d’infection).

Au niveau de la protection contre les microbes, l'hygiène entre dans un cas plus général que l’on appelle hygiène de vie. Dans cette hygiène de vie, on peut compter ce dont on a parlé jusque-là donc se prévenir contre les microbes, mais on peut aussi prendre en compte la nécessité d’avoir un sommeil de qualité, du repos, etc. L’hygiène contre les microbes fait partie de l’hygiène de vie : ce qu’il faut faire pour rester en bonne santé.

 

Quelques exemples de mesures d’hygiène nécessaires à notre vie quotidienne :

- L’hygiène alimentaire c’est faire attention au mode de conservation des aliments (pour la plupart au froid) et au mode de cuisson (certaines viandes sont à cuire à cœur pour détruire les bactéries qui ont pu s’y développer),

- L’hygiène matérielle va être la désinfection et le nettoyage des objets du quotidien que nous manipulons et qui peuvent passer par d’autres personnes dans la journée.

-L’hygiène matérielle avec l’asepsie qui est le fait de prévenir des micro-organismes qui peuvent être pathogènes et dangereux. Pour cela, on utilise des produits désinfectants que l’on appelle aussi des antiseptiques. On cherche à développer l’antisepsie contre le développement de micro-organismes. Ces désinfectants sont des produits du quotidien : l’alcool (l’éthanol), l’éosine (propriétés désinfectantes, à mettre sur les plaies superficielles), l’eau oxygénée, le Dakin (solution antiseptique qui correspond à de l’eau de Javel diluée), etc.

 

Conclusion : Dans notre quotidien, on peut prendre des mesures d’hygiène qui permettent de rester en bonne santé en évitant le développement des microbes et leur entrée dans le corps.