Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Poésie

POÉSIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Poésies, Rimbaud - Écrit

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

1870 - 1874

 

Genre

Cette œuvre appartient au genre de la poésie, en vers et en prose.

 

Mouvement

On peut dire que cette œuvre s’inscrit dans le mouvement symboliste, mais il est difficile de la classer dans un mouvement littéraire. Même si ses premiers poèmes naviguent entre le romantisme de Victor Hugo et le symbolisme de Baudelaire, en réalité, Rimbaud trouve très vite une voix qui lui est propre. Il est donc difficile de mettre une étiquette sur son écriture.

 

Auteur

Arthur Rimbaud (1854 - 1891) est un poète jeune, qui a écrit l’essentiel de son œuvre entre 15 et 21 ans, ce qui fait de lui l’auteur le plus proche des lycéens et quelqu’un d’emblématique car il a choisi d’arrêter d’écrire. Pendant sa vie, il a rencontré Verlaine, avec lequel il a eu une relation amoureuse et il a voyagé avec lui en Belgique et en Angleterre. Sa composition poétique s’arrête à 21 ans, peu après sa rupture avec Verlaine et il s’oriente vers une vie de travail : il devient précepteur et il enseigne les langues. Il décide aussi d’aller « s’exiler » dans des pays plus exotiques, au Moyen Orient et en Afrique, où il deviendra trafiquant d’armes, quoique on ne connaît pas vraiment la nature de ses activités. Il meurt à 37 ans d’un cancer de genou dont il s’est aperçu trop tard. Il revient à Marseille pour se faire opérer mais le cancer est trop avancé, sa jambe est amputée et il meurt quelques jours après.

 

Moments-clés

- « Le Dormeur du Val » est un texte qui a été composé au moment de la Commune et de la guerre de Prusse en 1870 et 1871, qui décrit un soldat qui a été tué, mais on découvre qu’il est mort à la fin du poème. C’est un poème que l’on considère « antimilitariste », même si l’on n’est pas sûr que ça soit le sens que voulait donner l’auteur.

- « Voyelles » est un poème important car il représente la manière de concevoir l’écriture de Rimbaud : libre et ambitieuse à la fois. Il décrit la couleur des voyelles et il veut créer un monde au-dehors du monde qu’on connaît.

- « Le Bateau ivre » est un long poème vis-à-vis duquel il faut accepter de ne pas tout comprendre du premier coup. Le poète s’identifie avec ce « bateau ivre » qui divague et qui voit des terres lointaines pour décrire ses propres rêves d’évasion.

 

Thématiques importantes

- La manière de concevoir l’écriture et son importance dans sa vie de jeune homme.

- Sa notion de beauté, qui est assez différente de celle des romantiques dont il s’inspirait au début de son œuvre, et qui s’approche de celle de Baudelaire : même ce qui apparaît comme laid et immoral peut être beau.

- La notion de modernité : l’idée est de ne plus hiérarchiser les choses dignes d’attention et d’être capable de parler de n’importe quel sujet qui peut prêter à une saisie sur ce qu’est l’existence.

 

Citations

« Je veux être poète et je travaille à me rendre voyant ». Rimbaud définit sa notion du poète comme étant celui qui voit ce que les autres ne voient pas.

« Je est un autre ». Citation ambiguë dans laquelle il veut dire que la personne qui écrit n’est pas la même que celle qui vit au quotidien. Quand le poète dit « je », il ne parle pas de lui-même, sinon qu’il est porte-parole de l’humanité.

« L’amour est à réinventer ». Cette phrase montre la vision moderne de Rimbaud, qui comprend que les codes de son époque sont en train de décliner et il faut en proposer des nouveaux.

 

Bonus

Rainbow pour Rimbaud, de Jean Teulé, est un hommage à Rimbaud écrit au XXe siècle.