Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Poésie

POÉSIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Paroles, Prévert - Écrit

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

1946

 

Genre

Cette œuvre appartient au genre de la poésie.

 

Mouvement

Ces poésies sont rattachées au mouvement auquel appartient Jacques Prévert, c’est-à-dire au surréalisme, jusqu’en 1929, et ensuite à l’écriture du quotidien. Étant donné que Prévert a quitté le mouvement surréaliste en 1920, on pourrait se dire que les textes publiés en 1946 ne sont pas surréalistes. Néanmoins, le passage de l’auteur dans ce groupe lui a donné des indications et une formation. On trouve donc des éléments surréalistes dans toute son œuvre. Cependant, ce qui prime, c’est l’écriture du quotidien : la manière dont des auteurs comme Prévert, Queneau ou Perec vont s’intéresser à la description du réel dans ce qu’il a de plus simple et populaire.

 

Auteur

Jacques Prévert (1900 - 1977) est un poète, un parolier et un scénariste. En plus de poèmes, il a écrit des paroles de chansons et des dialogues de films. Il adopte un langage simple pour dire le quotidien, dans les bonheurs et souffrances qui jalonnent nos existences.

 

Moments-clés

- « Barbara » est un poème qui parle de la Seconde Guerre mondiale et du fiancé de ladite Barbara qui n’est pas revenu.

- « Le cancre » est un poème qui parle de la situation de l’élève qui refuse de se plier aux contraintes que lui impose le maître dans une classe. Il montre aussi la manière dont l’école était conçue avant et après les guerres.

 

Thématiques importantes

- La guerre.

- Le quotidien, dans ce qu’il a de répétitif, simple, modeste et universel.

- Les jeux de mots. Jacques Prévert aime jouer avec les mots soit à travers les calembours ou les anagrammes.

 

Citation

« Une pierre deux maisons trois ruines quatre fossoyeurs ».

Il s’agit d’un inventaire à la Prévert, qui est l’une des techniques littéraires qu’il a utilisées. On a une suite numérale logique mais on ne voit pas le lien entre les idées. Il faut attendre la fin du poème pour comprendre le sens général de ces listes. Il y a une dimension presque absurde mais, à différence des écrivains de l’absurde, Prévert va toujours proposer un sens, il ne laissera pas le lecteur face à un sentiment de incompréhension de son texte.

 

Bonus

Les Enfants du paradis est un film de Marcel Carné où les dialogues de Prévert sont servis par la prestation de deux acteurs emblématiques du cinéma français : Jean-Louis Barrault et Arletty.