Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Poésie

POÉSIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Romances sans paroles ; Jadis et Naguère, Verlaine - Oral

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Questions sur l’ensemble de l’œuvre

 

De l’œuvre de quel autre poète celle de Verlaine peut-elle être rapprochée ? Pourquoi ?

Il s’agit de l’œuvre d’Arthur Rimbaud, pour deux raisons. La première est une raison biographique : Arthur Rimbaud et Paul Verlaine se connaissaient, ils ont eu une relation amoureuse ensemble et ils ont écrit un certain nombre de leurs poèmes dans une admiration réciproque. Il y a aussi des raisons littéraires ou esthétiques, car tant l’un comme l’autre, cherchent à exprimer dans la poésie une certaine vision de la vie et de la modernité. Ils ont tous les deux une conception de la poésie assez extrême. Pour Arthur Rimbaud, il s’agit de dérégler tous les sens pour arriver à une expression radicale de la vie et de la modernité dans la poésie, et pour Verlaine, il s’agit de décrire des choses plus nuancées et ténues.

 

Quels sont les principaux thèmes de la poésie de Verlaine ?

Les thèmes principaux sont la nostalgie : on le voit par exemple dans le titre Jadis et Naguère, mais aussi la mélancolie (il est dans ce sens proche de Baudelaire), et les paysages urbains, c’est-à-dire, les cieux et rues des grandes villes ou capitales comme Paris, Londres ou Bruxelles.

 

II. Questions sur « Art poétique »

 

La forme est-elle cohérente avec le fond ?

Dans ce poème, Verlaine explique la manière dont il conçoit la poésie et il met en avant l’importance de la musicalité des mots en poésie. Le fond est donc ce discours sur la poésie, et plus particulièrement, la défense du vers impair. Par ailleurs, la forme est la manière dont Verlaine écrit et organise ses poèmes : y-a-t-il plusieurs strophes ? une seule ? combien de vers par strophe et combien de syllabes par vers ? Sur le fond Verlaine défend le vers impair, et sur la forme il utilise également des vers impairs à neuf syllabes. La forme est donc cohérente avec le fond.

 

Que savez-vous des rapports entre poésie et musique en général et chez Verlaine ?

Les rapports entre poésie et musique chez Verlaine sont importants. On le voit d’abord dans le titre de son œuvre Romances sans paroles qu’il a emprunté à un musicien, Félix Mendelssohn. On le voit aussi dans son poème « Art poétique », car il défend l’intérêt de la musicalité dans la poésie.

Sur le plan général, poésie et musique sont liées car jusqu’au Moyen Âge (jusqu’aux XIVe ou XVe siècles), on ne sépare pas la poésie de la musique et toute poésie est nécessairement chantée. C’est seulement à partir de la Renaissance que l’on distingue l’étude des textes des chansons et que la poésie devient une chose à part en elle-même. La tradition poétique jusqu’au XIXe siècle a conscience de cet héritage et met en avant la nécessité dans les mots simples de rendre une musique et une mélodie.