Le blog des Bons Profs

5 conseils pour acquérir une bonne méthode de travail

Article publié le 12 septembre 2022

Votre enfant fait peut-être partie de ceux qui ont du mal à se mettre au travail. Certains apprennent leurs cours, font et refont leurs exercices mais les résultats ne suivent pas. D’autres s’y prennent à la dernière minute. Qu’il s’agisse d’un manque de confiance, de la peur de se tromper ou d’un manque d’intérêt, une bonne méthode de travail peut l’aider à se mettre dans de bonnes dispositions pour réussir son année scolaire.



Comment s’y prendre ? Voici nos 5 conseils pour mettre en place une méthode de travail qui fonctionne pour votre enfant.

 

1 - Se fixer un objectif, c’est plus MALIN

Si votre enfant ne comprend pas où il va ni pourquoi, il va avoir beaucoup de mal à gérer toutes les distractions. Pour cela, il doit apprendre à se fixer un objectif clair. Et pour ne pas se décourager, nous lui conseillons de portionner la tâche à accomplir en plusieurs sous-tâches. 

Pour mesurer ses progrès, il doit savoir : 

  • Quel résultat il souhaite obtenir. 
  • Comment il doit s’y prendre (organisation)
  • Quoi faire et quand (planning)

À chaque objectif atteint, à chaque bonne note, il pourra ainsi profiter du sentiment de fierté que cela lui procure.

2 - Changer son regard sur le travail

Vous pouvez commencer par échanger avec lui pour comprendre :

  • Ce qui l’incite à se mettre au travail (parents, notes, curiosité, etc.)
  • Ce qui l’empêche de travailler ? (manque d’intérêt, sentiment d’incompétence, comparaison, etc.).

Si votre enfant a peur de se tromper, la première étape est de l’aider à ne plus redouter l’erreur. En effet, sans erreurs, pas d’apprentissage. Ce sont souvent les erreurs qui entraînent démotivation et inaction chez le jeune. Il rejette alors son cours. Pourtant, faire exactement l’inverse et analyser l’erreur va l’aider à ne plus les répéter.

S’il ne comprend pas à quoi servent les cours ou trouve ses professeurs ennuyeux, il peut être moins enthousiaste à l’idée d’apprendre son cours. Vous pouvez lui proposer d’aller chercher d’autres sources ailleurs sur le sujet pour mieux comprendre. Il peut aller sur des blogs, regarder des vidéos, lire des livres.

S’il ne croit pas en sa capacité à réussir et a peur de vous décevoir, félicitez-le pour chaque progrès et valorisez ses efforts plus que ses notes. Montrez-lui, quand cela arrive, qu’il a été capable de puiser dans ses ressources pour y arriver.

3 - Une bonne hygiène de vie pour gagner en énergie

On ne le répétera jamais assez, pour faire le plein d’énergie et maximiser ses capacités d’attention et de mémorisation, il est essentiel de : 

  • Dormir suffisamment
  • Bien manger 
  • Bouger régulièrement 
  • Limiter les écrans.

4 - Apprendre à apprendre c’est toujours bon à prendre

Mémoriser ça commence en cours

Bien écouter est la première étape pour mémoriser. Cela représente 80% du travail dans tout apprentissage. Mais cela ne suffit pas à s'assurer de bonnes notes en classe.

Pour retenir toutes les informations expliquées par le professeur, votre enfant devra par la suite mettre en place une routine dans laquelle il se sent suffisamment à l’aise pour y prendre du plaisir.

Se connaître pour mieux apprendre

Votre enfant dispose d’une façon bien à lui d’apprendre et de retenir. Les connaître sont des atouts pour mettre en place une organisation qui fonctionne. (Travailler seul ou en groupe, réciter à haute voix ou en musique, bouger pour apprendre ou recopier ses notes, dans sa chambre ou dans le salon,..)

Connaître les habitudes gagnantes de votre enfant va lui permettre de créer une routine efficace de travail.

Les étapes pour mémoriser à long terme

  • Réactiver ses connaissances : Relire son cours le soir même.
  • Se cultiver : connaître le vocabulaire et enrichir sa culture générale (lecture, internet,...).
  • Faire des liens avec ce qu’on connaît déjà. Quand l’utiliser ? Dans quel contexte ? 
  • Être curieux : créer des ponts entre les cours et ses passions. 
  • Approfondir : aller plus loin en allant chercher d’autres informations sur les sujets dans des livres ou sur internet.
  • Cartographier : organiser ses idées en faisant des cartes mentales ou des fiches.
  • Transmettre : expliquer le cours ou la notion à un parent ou un ami.
  • Se reposer : l’astuce imparable pour aider le cerveau à connecter entre elles toutes les informations apprises.

4 - Faire un planning pour avoir le bon timing

Pour se motiver, il faut être organisé. Pour s’organiser, il faut avoir son objectif en tête et planifier les différentes étapes qui le composent. Planifier c’est avoir une vue d’ensemble sur sa semaine et une idée du temps à consacrer à chaque étape (activités de loisirs et pauses comprises).

Travailler à la dernière minute est donc une fausse bonne idée au risque de tout oublier et de paniquer devant sa copie.

Votre enfant peut s’inspirer des routines qu’il a au quotidien (par exemple, dès qu’il est dans les transports en commun, il se connecte sur les réseaux, ou bien tu rentres chez toi et tu fonces vers le frigo de façon automatique) pour mettre en place un rituel à suivre pour se mettre au travail sans effort et presque sans y penser.

L’objectif des astuces citées plus haut est de : 

  • Ne rien oublier
  • Ne pas se laisser submerger
  • Réviser au fur et à mesure.

5 - Et si ça ne suffit pas, un tuteur peut aider votre enfant à devenir autonome et à réussir son année

Être sur le dos de votre enfant peut être épuisant, surtout si votre enfant n’est pas autonome. Ça peut même devenir un véritable calvaire pour vous qui devez sans cesse vous assurez que le travail est bien fait.

Un tuteur peut être la bonne personne à qui passer le relais. Il pourra le coacher une ou plusieurs fois par semaine et lui apprendre à travailler grâce à des méthodes adaptées qui lui serviront durant toutes ses études mais aussi sûrement dans sa vie professionnelle !

Vous aurez toujours un œil sur le travail de votre enfant grâce au compte rendu des différents échanges faits avec le tuteur.

Vous êtes assuré que votre enfant est entre de bonnes mains.

Finie la charge mentale du suivi des devoirs.

Vous pouvez l’inscrire sans risque. Il y a une période d’essai de 7 jours



Invitation à tester Les Bons Profs gratuitement pendant 7 jours